Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mercredi 9 septembre 2009

Christophe Charle (dir.): Le temps des capitales culturelles

Le temps des capitales culturelles
Christophe CHARLE (sous la dir.)
(conclusion de Daniel Roche)
Collection ÉPOQUES
Champ Vallon



L'histoire culturelle de l'Europe entre le XVIIIe siècle et le milieu du XXe siècle est marquée par l'émergence de nouveaux lieux centraux pour les échanges, le rayonnement et l'innovation en matière de culture. L’observation de ces capitales culturelles, d’Etat le plus souvent, permet de comprendre la dynamique du passage de la culture de cour ou d'élite à une culture de plus en plus largement partagée et pratiquée, ainsi que l'émulation entre les espaces nationaux et linguistiques. Les capitales culturelles anciennes ou dominantes (Londres, Rome, Paris) suscitent en effet des politiques de rattrapage dans les capitales culturelles plus récentes ou incertaines.
Produit d'un travail collectif rassemblant des spécialistes de littérature, d'histoire, d'histoire des sciences, d'histoire des arts et de la musique, ce livre redresse bien des stéréotypes et images simplifiées d'une période qui voit l'apogée du rayonnement culturel européen, l'un de ses moments de créativité les plus féconds (de l'opéra aux avant-gardes picturales) et un moment d'interaction intense avec les combats politiques et sociaux les plus décisifs pour la transformation du continent.

Textes de Giovanna Capitelli, Christophe Charle, Sophie Coeuré, Maria Pia Donato, Charlotte Guichard, Béatrice Joyeux-Prunel, Matteo Lafranconi, Antoine Lilti, Daniel Roche, Bénédicte Savoy, Véronique Tarasco-Long, Mélanie Traversier, Stéphane Van Damme, Blaise Wilfert-Portal.

Introduction
Le temps des capitales culturelles européennes
par Christophe Charle

Contexte historiographique et théorique
Une nouvelle temporalité
Une comparaison décentrée
Circulations, hiérarchies culturelles et concurrence

Chapitre 1
La sociabilité culturelle des capitales à l’âge moderne
Paris, Londres Rome (1650-1820)
par Maria Pia Donato, Antoine Lilti, Stéphane Van Damme

Capitales politiques et sociabilité culturelle
Les enjeux des fondations académiques
Les formes de la mondanité
Commercialisation de la culture, loisirs et hospitalité
Comment se construit la centralité: la capitale et ses réseaux
L’attractivité des capitales
Les réseaux de sociabilité
La concurrence des capitales
Des controverses capitales
Les capitales comparées: la stabilisation des stéréotypes
Conclusion

Chapitre 2
Rome capitale des arts XVIIIe-XIXe siècles
par Maria Pia Donato, Giovanna Capitelli et Matteo Lafranconi

La capitale du néoclassicisme
Le système des arts à Rome au xixe siècle
La formation
La «romanisation» des artistes
L’exposition
Le marché
Les canaux d’information
Papes «politiques» et papes «saints
face aux arts de la Restauration
Le primat de la sculpture
Les dernières années du pouvoir temporel des Papes
Conclusions

Chapitre 3
Le Pouvoir des musées?
Patrimoine artistique et naissance des capitales européennes (1720-1850)
par Charlotte Guichard et Bénédicte Savoy

De l’accumulation artistique aux capitales culturelles
Le cas des capitales culturelles anciennes: Paris et Londres
De la politique patrimoniale à la capitale culturelle:
l’originalité de l’espace germanique
Le musée: symbole triomphant de la capitale
L’imaginaire de la capitale
Les remises en cause du modèle encyclopédique
Les musées dans la construction politique de la capitale (1815-1850)
L’identification dynastique du musée
Architecture muséale et réformes urbaines
Universalisme ou vocation nationale?
Conclusion

Chapitre 4
Capitales culturelles et patrimoine artistique:
Musées de l’ancien et du nouveau monde
par Véronique Tarasco-Long

Paris et ses rivales; une guerre symbolique
Le poids de chaque capitale
La disproportion des ressources
La répartition spatiale des musées dans les capitales
Paris et ses rivales: quel patrimoine artistique?
La croissance des collections
La prédominance des arts anciens et d’un patrimoine international
La diversification des collections: la précocité des capitales européennes
L’ère de la modernité
Au service des capitales
De Paris à Chicago: la mesure de l’effet «capitale»
Conclusion

Chapitre 5
«L’art mobilier»
La circulation de la peinture avant-gardiste
et son rôle dans la géopolitique culturelle de l’Europe
par Béatrice Joyeux-Prunel

Les circulations de la peinture moderne
entre les capitales européennes 1850-1918
La redéfinition de la hiérarchie des capitales artistiques
autour de 1850
La domination parisienne: un effet de situation
Déclin de Rome, montée de Paris:
le rôle du réalisme ou de facteurs proprement artistiques
Un exemple: la mutation des trajectoires des artistes allemands
Réalisme, impressionnisme et rayonnement français: le relais politique
Circulation des œuvres et nouvelle géopolitique
des arts au tournant du siècle
Paris au centre de la circulation internationale des modernes
L’organisation d’un champ de l’art moderne polarisé par Paris
L’historisation de l’art moderne et la référence parisienne
Limites de la polarité parsienne
L’extension internationale de l’art moderne: l’importance des pôles secondaires
Une fabrication décentralisée de la valeur artistique
Détour par l’étranger et renouvellement des avant-gardes parisiennes
Et les œuvres?
Le bouleversement de la hiérarchie des capitales
de l’art moderne après
Le Paris des œuvres exposées
La remise en cause avant-gardiste du système sécessionniste et de sa hiérarchie urbaine
La montée de nouveaux centres
Montée de Berlin, recul de Munich
L’ascension relative de New York
Capitales d’un jour? Les expositions événementielles
Conclusion: Paris capitale en sursis?

Chapitre 6
Venise, Naples, Milan:
trois capitales pour l’opéra italien (1637-1815)
par Mélanie Traversier

Venise-Naples, d’une «ville-diapason» à l’autre
Venise première capitale de l’opéra
Recomposition de la hiérarchie musicale au XVIIIe siècle:
Naples, «capitale du monde musicien»
Naples, une capitale musicale conquérante et convaincante
au siècle des Lumières
L’exportation des œuvres et des talents napolitains
L’opéra ou l’image enchantée de Naples
Changement de capitale musicale et redéfinition de la «capitalité»
Naples-Milan: reclassement culturel et patriotisme musical
au XIXe siècle
Expertise culturelle et changement du goût musical
Compétition culturelle et politisation de la musique
dans l’Europe napoléonienne
Patrimonialisation et territorialisation des opéras
dans la nouvelle hiérarchie musicale du XIXe siècle
Remarques conclusives

Chapitre 7
Paris capitale théâtrale de l’Europe au xixe siÈcle?
(1820-1929)
par Christophe Charle

Dimensions et évolution d’une domination théâtrale
Circulations et réseaux
Quels succès pour quels publics?
Sens de la domination de Paris
Émile Augier et Jules Sandeau: le gendre de Monsieur Poirier,
un exemple de pièce parisienne à succès international
Conclusion

Chapitre 8
Littérature, capitale culturelle et nation à la fin du xixe siÈcle
Paul Bourget et Gabrielle d’Annunzio entre Paris et Rome
par Blaise Wilfert-Portal

Du poète au journaliste: la littérature, la presse et les capitales
Paul Bourget, des cafés de la Bohème aux salons de la «Seconde société»
D’Annunzio, du scandale à la chronique
La chronique et le roman mondain:
de la littérature pour les classes de loisir
Paul Bourget, romancier des nouvelles élites parisiennes
Il Piacere et l’invention d’une capitale romanesque
La capitale culturelle, foyer de l’invention internationale
du «nationalisme»
Paul Bourget du moralisme au nationalisme: une métamorphose capitale
Le détour par Paris: D’Annunzio et la latinité romaine
Conclusion

Chapitre 9
Moscou / Pétersbourg-Leningrad
La Russie entre deux capitales et deux cultures
(du xixe siècle aux années 1920)
par Sophie Cœuré

Moscou-Saint Pétersbourg jusqu’aux années 1910:
construction d’une dualité
D’une culture de Cour à une culture des métropoles
Pétersbourg, capitale européenne, Moscou, capitale russe?
Culture nationale et hybridation culturelle
comme enjeux centraux du XIXe siècle
Une renégociation des hiérarchies:
De la Révolution d’Octobre à la fin des années 1920
Une politique culturelle pour les capitales?
À la recherche de codes culturels soviétiques:
Leningrad capitale d’une culture obsolète, Moscou d’une culture moderne?

Conclusion générale
Les mises en scène de la domination culturelle
XVIIIe-XXe siècles
par Daniel Roche

Sociabilités
Politiques culturelles
Circulations

Table des tableaux, graphiques, figures
Illustrations
Index des noms cités
Biographies des auteurs

Aucun commentaire: