Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


lundi 21 mars 2011

en ligne: Actes de la recherche en sciences sociales no 144, 2002/4, Traduction : les échanges littéraires internationaux

 Actes de la recherche en sciences sociales no 144, 2002/4, Traduction : les échanges littéraires internationaux
Page 3 à 5
Johan Heilbron et Gisèle Sapiro,   La traduction littéraire, un objet sociologique

Page 7 à 20
Pascale Casanova,   Consécration et accumulation de capital littéraire La traduction comme échange inégal

Page 21 à 32
Zohar Shavit,   Fabriquer une culture nationale Le rôle des traductions dans la constitution de la littérature hébraïque

Page 33 à 46
Blaise Wilfert-Portal,   Cosmopolis et l'homme invisible Les importateurs de littérature étrangère en France, 1885-1914

Page 47 à 54
Isabelle Kalinowski,   La vocation au travail de traduction

Page 55 à 69
Loana Popa,   Un transfert littéraire politisé Circuits de traduction des littératures d'Europe de l'Est en France, 1947-1989

Page 70 à 79
Hervé Serry,   Constituer un catalogue littéraire La place des traductions dans l'histoire des Éditions du Seuil

Page 80 à 98
Gisèle Sapiro,   L'importation de la littérature hébraïque en France Entre communautarisme et universalisme
Résumé ]Version HTML ]Version PDF ]

Aucun commentaire: