Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


samedi 25 février 2012

en ligne: Actes de la recherche en sciences sociales n° 173, 2008/3, Pacifier et Punir (1), Les crimes de guerre et l’ordre juridique international

Page 4 à 5
Jérôme Bourdieu et al.   Prologue de la rédaction

Page 6 à 27
Ron Levi et John Hagan   Penser les « crimes de guerre »

Page 28 à 43
Kim Lane Scheppele   Le droit de la sécurité internationale Le terrorisme et l'empire sécuritaire de l'après-11 septembre 2001
Page 44 à 61
Sara Dezalay   Crimes de guerre et politiques impériales L'espace académique américain entre droit et politique

Page 62 à 79
Sanja Kutnjak Ivkovich et John Hagan   La politique de punition et le siège de Sarajevo Vers une application de la théorie du conflit à la perception d'une (in)justice internationale

Page 80 à 97
Karen Engle   « Aux armes ! » Droits des femmes et intervention humanitaire

Page 98 à 109
Julien Seroussi   La cause de la compétence universelle Note de recherche sur l'implosion d'une mobilisation internationale

Lectures critiques

Page 111 à 118
Joachim J. Savelsberg   L'organisation sociale du déni et de la reconnaissance : atrocités, connaissance et interventions juridiques

Aucun commentaire: