Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 7 juin 2012

écouter: Festival Raisons d’agir 2012 : «Démocratie(s) aujourd’hui»

Festival Raisons d’agir 2012 : «Démocratie(s) aujourd’hui»


Le festival Raisons d’agir 2012 a été organisé par l’association Raisons d’agir Poitiers, L’Associo et le CURAPP-CNRS, en partenariat avec La famille digitale, l’association Pour Politis, le cinéma Le Dietrich, l’UFR Sciences humaines et arts et l’Espace Mendès France, l’association culturelle de l’UFR Lettres et langues, avec le soutien financier de l’université de Poitiers, de la ville de Poitiers, de la région Poitou-Charentes, du pôle d’éducation à l’image de la Région et la maison des écrivains et de la littérature.


Jeudi 5 avril



Préambule, organisé par l’Associo à l’UFR Sciences Humaines et arts
projection, suivie d’un débat, de la seconde partie du film réalisé par Yves Jeuland.
Engagements et désengagements des militants communistes
conférence-débat de Bernard Pudal, professeur à l’université de Paris-Ouest-Nanterre, présentée et animée par Catherine Leclercq, maître de conférences à l’université de Poitiers.



Mercredi 11 avril



Vous avez dit « démocratie » ?
Lectures-performance par des étudiants de lettres de l’université de Poitiers, présentation par Véronique Rauline, maître de conférences à l’université de Paris Ouest Nanterre et à l’université de Poitiers.

L’Héritage de la Chouette
Projection suivie d’un débat des épisodes 1 & 3 (1989 – 2x26min) de la série de Chris Marker, dans laquelle il décortique treize mots de racine grecque pour connaître l’héritage de la Grèce antique sur le monde moderne. Présentation par Benoit Perraud, réalisateur et programmateur.

Conférence-débat avec José Luis Moreno Pestaña, sociologue et philosophe, Universidad de Cádiz, et Samir Amin, économiste et directeur du Forum du Tiers-Monde.



Jeudi 12 avril




 Projection-débat de Démocratie ? (2009 – 68min) de Florence de Comarmond, en présence de la réalisatrice.


Enjeux économiques et démocratie
- L’élite au pouvoir par François Denord, chercheur au Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP-Paris) – CNRS ;
- Mobiliser, négocier : formes et conditions de l’action des représentants des salariés par Baptiste Giraud, maître de conférence à l’université d’Aix-Marseille.

Le champ politique en transformation
- Pour une réappropriation collective de la démocratie locale par Michel Koebel, maître de conférences à l’université de Strasbourg ;
- La montée de l’extrême-droite : analyse d’une crise de représentation politique par Samuel Bouron
, doctorant au Centre universitaire de recherches sur l’action publique et le politique (Curapp) université de Picardie, CNRS.


L’empire de la valeur… Pour une autre économie !
Conférence-débat de André Orléan, économiste, directeur de recherches au CNRS, directeur d’étude de l’EHESS.

Soirée au cinéma Le Dietrich
Tahrir, place de la Libération
Projection du film de Stefano Savona, suivie d’un débat en présence du réalisateur et de Samir Amin.





Vendredi 13 avril



Les débats fondateurs
- Jean Jaurès et les syndicalistes par Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes et professeur de lycée ;
- Les bourses du travail : un outil et un mouvement au service de la démocratie économique par David Hamelin, doctorant à l’université de Poitiers ;
- Ritualiser l’émotion antifasciste : la dynamique du Front populaire (1934-1935) par Vincent Chambarlhac
, maître de conférences à l’Université de Bourgogne.

Démocratie dans les services publics
- Les démocratisations en trompe-l’œil de la politique de santé au service de la déconstruction du service public par Frédéric Pierru chargé de recherche au CNRS, CERAPS-Lille 2 ;



Projection-débat Les cent jours, en présence de membres du collectif.


Lecture préenregistrée avec la voix de Natalie Castera d’extraits du Guide du démocrate – Les clés pour gérer une vie sans projet (éditions Lignes) d’Éric Arlix et Jean-Charles Massera suivie d’un débat en présence des auteurs. Présentation par Stéphane Bikialo.
Bienvenue dans une époque de l’indice, du sondage et des prévisions comme représentations ultimes, du caddy malin, du lavage de cerveau rigolo, de l’émotion sur commande, de la pulsion en promo partout, des projets personnalisés comme cadre, du coaching pour pas trop sombrer quand on commence à être largué et d’un marché de l’emploi soumis à des flux super-tendus et super-brutaux comme ambiance, le tout dans la terreur de faire partie de la vague de septembre.



Samedi 14 avril



Aucun commentaire: