Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 30 août 2012

8 ème rencontre autour de l’œuvre d’Abdelmalek Sayad, La statistique et les enquêtes de Bourdieu en Algérie, 18.10.2012



8 ème rencontre autour de l’œuvre d’Abdelmalek Sayad

En collaboration avec le CRASC et l’APSV. 
Par Claude Seibel et Kamel Kateb. Thème : La statistique et les enquêtes de Bourdieu en Algérie
  • le 18/10/2012 à 14h00
  • Institut Français d'Oran
À la fin des années soixante, dans une rencontre improbable en Algérie, des statisticiens de l’Insee, pour la plupart débutants, ont lancé avec des sociologues, eux aussi débutants, des enquêtes ambitieuses sur l’emploi, le logement, la consommation des ménages... Il s’agissait de décrire et de mieux comprendre, par le regard croisé de la statistique, de l’économie, de la sociologie et de l’ethnographie, la réalité bouleversée de l’Algérie.
« Travail et travailleurs en Algérie », publié en 1964, est la plus connue de ces enquêtes. Ainsi, se sont noués des rapports de travail, inédits pour l’époque, entre statisticiens et sociologues mobilisant ensemble les ressources de leur discipline scientifique." Claude Seibel

Claude Seibel, inspecteur général honoraire de l’Insee, polytechnicien, coauteur de « Travail et travailleurs en Algérie » (Mouton,1963) ; il a créé en 1973 le service des études informatiques et statistiques du ministère de l’éducation nationale. Il a été directeur de l’animation de la recherche, des études et des statistiques – DARES – au ministère du travail de 1993 à 2000.

Aucun commentaire: