Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 28 décembre 2012

écouter: Xavier Vigna, Histoire des ouvriers en France au XXe siècle



écouter: Xavier Vigna, Histoire des ouvriers en France au XXe siècle
La marche de l'histoire par Jean Lebrun, 29.02.2012


Xavier Vigna 
Histoire des ouvriers en France au XXe siècle
Perrin
2012

Présentation de l'éditeur
C'est lorsqu'un cycle se termine qu'il faut le raconter. Or, depuis la fi n des années 1970, au rythme de la désindustrialisation, le nombre d'ouvriers décline inexorablement. Spécialiste de l'histoire sociale de la France contemporaine, Xavier Vigna a donc décidé de retracer la vie et l'évolution de ces hommes et de ces femmes qui ont profondément marqué la France du XXe siècle.
Faisant la part belle aux témoignages, il nous décrit leur quotidien : leur travail, leurs engagements, leurs combats, mais aussi leur vie de famille, leurs logements, leurs loisirs. Enfin, il se penche sur les grands moments qui ont scandé leur histoire, du Front populaire à Mai 1968, en passant par les deux guerres mondiales et la crise des années 1930.
Balayant bien des clichés ? comme les liens indéfectibles entre partis de gauche et classe ouvrière ? et investissant d'autres thèmes ? les femmes, les immigrés, la « centralité» ouvrière ?, cette synthèse novatrice nous livre les clés pour saisir la force et la complexité d'un monde qui incarne le XXe siècle français dans son aspiration à la solidarité comme dans sa récente déstabilisation.

Maître de conférences à l'université de Bourgogne et membre de l'Institut universitaire de France, Xavier Vigna a notamment publié L'Insubordination ouvrière dans les années 68.

Aucun commentaire: