Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 18 avril 2013

écouter: Colloque "Les sources de la mondialisation : pour une approche réflexive"

Le colloque international "Les sources de la mondialisation : pour une approche réflexive" s'est déroulé les mercredi 19 et jeudi 20 septembre 2012 à Guyancourt.
Sous la responsabilité scientifique de Lamia Missaoui et Olivier Roueff (Laboratoire Printemps CNRS-UVSQ) et Thomas Brisson (LABTOP, Université Paris 8 Vincennes - Saint Denis), ce colloque a été organisé avec le soutien de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, de la délégation régionale Ouest et Nord du CNRS, de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et de l’UFR des sciences sociales de l’UVSQ.

Mercredi 19 Septembre

Mondialisation et normes

Yves Dezalay (CESSP, CNRS)
L’internationalisation  des marchés d’expertise professionnelle comme clef d’entrée dans  la mondialisation des ‘luttes de palais’

Gilles Lhuilier (Professeur de droit à l’Université de Bretagne Sud)
« Normative spaces ». La localisation mondiale des lois par les acteurs privés

Didier Demazière (CSO, CNRS)
Comment interroger l’évidence d’une mondialisation du chômage ? Une démarche de comparaison internationale compréhensive

Isabelle Giraudou ( Maison franco-japonaise de Tokyo,CNRS-MAEE)
Les Principles of Asian Contract Law (PACL) : objet d’une recherche de droit global ?

Catégoriser/Quantifier la Mondialisation

Jean-Yves Mollier (CHSCS, UVSQ)
« Quelques réflexions sur la circulation des imprimés dans le monde (XVe-XXIe siècles) »
Gisele Sapiro ( CESSP, EHESS )
La mondialisation dans le domaine de la production culturelle : le cas du marché du livre et de la traduction

Stephane Dufoix (SOPHIAPOL, Université Paris Ouest Nanterre)
Comment les mots viennent au monde… Socio-sémantique historique et mondialisation 

Stéphanie Treillet (CEMOTEV-UVSQ)) et  Dominique Mertens-Santamaria (CEMOTEV-UVSQ)
La mondialisation en économie, entre stratégie des firmes et politiques des États

Jeudi 20 Septembre

les Economies de la Mondialisation

Carlos Alba-Vega (Centre d’études internationales, Colegio de Mexico)
Globalisation par le bas et enjeux politiques à Mexico

Olivier Pliez (LISST, CNRS)
Suivre des routes discrètes de la mondialisation, une approche géographique multisituée

Helene Le Bail (Maison franco-Japonaise de Tokyo, CNRS-MAEE)
Mobilités transnationales dans un contexte de récessions démographique et économique : le cas des Chinois au Japon

Hélène Pellerin (École d’études politiques, Université d’Ottawa)
Regard critique sur la mondialisation : la mobilité des personnes comme forme d’internationalisation des firmes

Lieux et Echelles de la Mondialisation

Gustavo Sora (CONICET, Université nationale de Cordoba)
Défis d’une ethnographie du centre du monde éditorial à partir de ses rapports avec l’Amérique Latine

Mathieu Hauchecorne (Printemps, UVSQ)
Théories sans frontières ? Circulation transnationale des idées et mondialisation



(Source: Printemps. Professions, Institutions, Temporalités)

Aucun commentaire: