Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 11 avril 2013

Sophie Orange, L'autre enseignement supérieur - Les BTS et la gestion des aspirations scolaires

Sophie Orange
L'autre enseignement supérieur
Les BTS et la gestion des aspirations scolaires
Puf
2013

Présentation de l'éditeur
La seconde massification scolaire au seuil des années 1990 a conduit un certain nombre d’enfants d’ouvriers et d’employés au baccalauréat puis à l’enseignement supérieur. Or, ces « nouveaux étudiants » ne se sont pas répartis au hasard des filières et ont trouvé, dans les BTS, une voie de poursuite d’études privilégiée. À l’heure actuelle, les BTS continuent d’accueillir en plus forte proportion que les autres filières les minorités de l’enseignement supérieur que sont les bacheliers d’origine populaire, les bacheliers technologiques et les bacheliers professionnels.
Comment expliquer la conversion aux études longues d’élèves qui en étaient jusquelà tenus à distance ? Comment comprendre leur orientation massive vers les BTS ? Quels effets la position marginale des BTS au sein de l’enseignement supérieur a sur ces publics, sur leurs parcours et sur leurs aspirations ?  
Sophie Orange est docteur en sociologie, maître de conférences à l’UFR de sociologie de l’université de Nantes et chercheuse au Centre nantais de sociologie (CENS). Elle a notamment publié (en codirection) La fabrique biographique, en 2012, aux PULIM.

Aucun commentaire: