Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 20 septembre 2013

en ligne: Savoir/agir n°22, Militer

Savoir/agir n°22, Militer

Paroles

Une prise de conscience syndicale en Guadeloupe, par Pierre Odin

Chronique de la gauche de gauche

Front de gauche : Débats en cours et (re)structurations en vue, par Louis Weber
Sociogenèse du « Front de Gauche » Enquête (1)
Entretien avec François Delapierre, propos recueillis par Gérard Mauger

Rhétorique révolutionnaire

La construction européenne : « grandes idées » et « petits calculs », par Gérard Mauger

Alterindicateurs

Les indicateurs de « performance » universitaire. Outils statistiques de la privatisation de l’excellence, par Nicolas Brusadelli et Frédéric Lebaron

Actualités

En Grèce, le retour du vote de classe ?, par Vernardakis Christoforos

Idées

Écrire l’histoire de la formation militante, par Jean-Numa Ducange

Chronique

Journal d’un précaire, par Mustapha Belhocine

Europe

Convergences en Europe

(source:  Savoir/agir)

Aucun commentaire: