Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mardi 22 octobre 2013

écouter: Pierre Leroux et Philippe Riutort, La politique sur un plateau. Ce que le divertissement fait à la représentation

écouter:
Pierre Leroux et Philippe Riutort, La politique sur un plateau - Ce que le divertissement fait à la représentation
La Suite dans les idées par Sylvain Bourmeau, 14.12.2013

Pierre Leroux et Philippe Riutort, La politique sur un plateau - Ce que le divertissement fait à la représentation
Le Grand Bain par Sonia Devillers, 5 octobre 2013
Pierre Leroux
Philippe Riutort
La politique sur un plateau
Ce que le divertissement fait à la représentation
PUF
2013

Présentation de l'éditeur
Comment les talk-shows accueillant des personnalités politiques ont-ils profondément transformé la représentation médiatique de la politique ? En cherchant d’emblée à rénover le spectacle politique, leurs animateurs et producteurs ont redéfini la figure publique de l’élu autour de qualités ajustées à l’ambiance des plateaux des divertissements, bien loin de la représentation compassée des « grand-messes » traditionnelles. Ce projet originel et « provocateur » de désacralisation radicale de la politique, a progressivement cédé la place, pour s’assurer la venue de personnalités politiques éminentes, à une approche moins attentatoire à l’ordre politique. La banalisation qui en résulte n’a été possible qu’en établissant des compromis avec les invités politiques, ce qui a conduit les animateurs à feindre de prendre, du moins en apparence, la politique au sérieux.
Pierre Leroux est chercheur au Centre de recherche sur l'action politique en Europe (CNRS/Rennes) et professeur à l'Université catholique de l'Ouest. Philippe Riutort est professeur en sciences sociales des classes préparatoires du lycée Henri IV à Paris et chercheur. Il est notamment l'auteur de Sociologie de la communication politique (La Découverte, 2e éd 2013) et d'un Précis de sociologie (Puf, 3e éd 2014).

Aucun commentaire: