Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 3 octobre 2013

Inès Champey et Christian Besson, Patrick Saytour

Patrick SAYTOUR
IAC Editions
2013

Visite d'atelier, texte de Christian Besson
Patrick Saytour, texte de Inès Champey
Œuvres choisies 1967-1977 / 2005-2013
Une biogaphie
Une liste des expositions
Une bibliographie
Il existe une version anglaise de cet ouvrage

Extrait:
Patrick Saytour a contribué à une remise en question collective du tableau et de la peinture à la fin des années 1960 comme membre fondateur du mouvement Supports/Surfaces. Ce qui dès cet instant caractérise son œuvre, et en constituera le fil rouge, est un lien circulaire et indivisible unissant la théorie et la pratique. La trajectoire artistique de Saytour prend appui sur des remises en question qui consistent chaque fois pour leur auteur à « s’y prendre autrement », et l’on pourrait aussi bien dire que ce sont le désir et la décision de « s’y prendre autrement » qui conduisent à ces remises en question. 
Plutôt que de théorie proprement dite, peut-être serait-il plus juste de parler réflexivité critique et autocritique. Quoi qu’il en soit, les enjeux de la pratique artistique de Saytour touchent aux problématiques les plus fondamentales : celles du statut de l’œuvre d’art et de l’artiste.  

Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition éponyme programmée à la galerie Bernard Ceysson Luxembourg, du 21 septembre au 16 novembre 2013.


Aucun commentaire: