Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 18 octobre 2013

La juste mesure. Une sociologie historique des normes alimentaires

Sous direction de
Thomas Depecker, Anne Lhuissier, Aurélie Maurice 
La juste mesure
Une sociologie historique des normes alimentaires
P.U.Rennes et P.U.François Rabelais
2013

Les auteurs (Fichier pdf, 699 Ko)

Présentation de l'éditeur
Ces dernières décennies ont été marquées par la multiplication et le renouvellement rapide d’informations et de recommandations en matière d’alimentation et de nutrition. Ce phénomène n’est pas nouveau et s’inscrit dans une histoire longue de la mesure et des réformes des pratiques alimentaires.
Quels sont les processus historiques ayant progressivement transformé l’idée de juste mesure et d’équilibre alimentaire ? Comment ces notions sont-elles diffusées dans l’espace social ? Quel rôle jouent certains intermédiaires (industriels, professionnels de la santé et du travail social, et institution scolaire) dans leur diffusion ? De quels moyens les chercheurs disposent-ils pour en percevoir les effets pratiques ?
Autant de questions auxquelles cet ouvrage tente de répondre en s’intéressant aussi bien aux dynamiques d’élaboration des normes alimentaires et à leur diffusion qu’à leur réappropriation par différents groupes sociaux, au regard des conduites de vie avec lesquelles elles sont censées interagir. À l'appui d'enquêtes empiriques, il livre des clés de compréhension de la situation actuelle à la lumière d'approches historiques, sociologiques et anthropologiques. Il met ainsi en évidence le caractère tantôt complémentaire, tantôt conflictuel de la démultiplication des investigations et des messages nutritionnels.

Aucun commentaire: