Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 12 décembre 2013

Jean-Pierre Terrail, Entrer dans l’écrit: Tous capables ?

Jean-Pierre Terrail
Entrer dans l’écrit  
Tous capables ?
La Dispute
2013
 
Présentation de l'éditeur
L’institution scolaire a pour fonction de transmettre les éléments de la culture écrite. Elle y parvient aujourd’hui de façon trop inégale : ses échecs sont de plus en plus problématiques, et il n’y a aucune bonne raison de les accepter. Entrer dans l’écrit de manière satisfaisante, permettant des études longues, serait-il hors de portée des élèves en difficulté ? Plutôt que d’invoquer une fois de plus les prétendus déficits socioculturels des familles, Jean-Pierre Terrail interroge ici les ressources cognitives des élèves. En mobilisant les acquis de l’anthropologie et de la linguistique, il démontre que la pratique du langage chez l’enfant, quel que soit son milieu familial, devrait suffire à assurer une scolarité réussie.
Tous capables d’entrer dans la culture écrite : ce constat invite donc à revenir sur les principes et pratiques qui président depuis quatre décennies aux apprentissages élémentaires de l’écrit, dont il est urgent d’améliorer l’efficacité démocratique.
Sociologue, Jean-Pierre Terrail est professeur émérite à l’université de Versailles-Saint-Quentin. Il a publié une douzaine d’ouvrages, consacrés aux transformations du monde ouvrier, aux rapports à l’école des classes populaires, à l’école elle-même.  

Aucun commentaire: