Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 12 décembre 2014

Dynamiques des agricultures biologiques. Effets de contexte et appropriations, Aurélie Cardona, Fanny Chrétien, Benoît Leroux, Fabrice Ripoll, Delphine Thivet (Coord.)

Dynamiques des agricultures biologiques
Effets de contexte et appropriations
Aurélie Cardona, Fanny Chrétien, Benoît Leroux, Fabrice Ripoll, Delphine Thivet (Coord.)
 co-éditionQuae/Educagri
2014

Présentation de l'éditeur
Ancré dans différentes disciplines des sciences sociales (anthropologie, sociologie, géographie, sciences de l’éducation), cet ouvrage analyse les nombreuses formes d’agricultures alternatives au modèle agricole dit conventionnel. Organisé en trois parties (les dynamiques de construction des courants et organisations, les trajectoires d’agriculteurs et les relations tissées avec les non agriculteurs), il étudie les facteurs d’influence qui expliquent les pratiques observées, et interroge non seulement la relation complexe qu’entretiennent ces alternatives avec « leurs » configurations, mais aussi les dimensions méthodologiques propres aux approches disciplinaires.

Aucun commentaire: