Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mercredi 7 janvier 2015

en poche: Pierre Bourdieu, Sur l'État. Cours au Collège de France (1989-1992)

Pierre Bourdieu
Sur l'État
Cours au Collège de France (1989-1992)
Points Seuil
2015

Présentation de l'éditeur
Transversale à l’œuvre de Pierre Bourdieu, la question de l’État n’a pu faire l’objet du livre qui devait en unifier la théorie. Or celle-ci, à laquelle il consacra trois années de son cours au Collège de France, fournit à bien des égards la clé d’intégration de l’ensemble de ses recherches.
Dévoilant les illusions de la « pensée d’État », vouée à entretenir la croyance en un gouvernement orienté vers le bien commun, il montre parallèlement l’impossibilité de résumer son appareil à une fonction de maintien de l’ordre social et apporte les instruments critiques nécessaires à une compréhension plus lucide des ressorts de la domination.

Pierre Bourdieu (1930-2002)
Professeur de sociologie au Collège de France, il a écrit de nombreux ouvrages qui ont une influence majeure dans les sciences sociales aujourd’hui.

Aucun commentaire: