Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 4 juin 2015

écouter: Rémy Pawin, Histoire du bonheur en France. Depuis 1945


écouter: Rémy Pawin, Histoire du bonheur en France. Depuis 1945
avec la participation de Samuel Lézé
La Grande table (2ème partie) par Caroline Broué, 23.12.2013


Rémy Pawin
Histoire du bonheur en France 
Depuis 1945
Robert Laffont
2013

Présentation de l'éditeur
Comment le bonheur est devenu la valeur centrale de la société française contemporaine. « Suis-je heureux ? » Nos existences et nos actions sont régies par cette interrogation lancinante. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale pourtant, le bonheur ne figure pas au panthéon des valeurs en France. Ce n'est que progressivement qu'il va triompher de ses concurrents : la religion, le travail, la culture académique, l'engagement politique. Le monde social s'en trouve profondément modifié.
Ce livre ne propose pas une énième définition du bonheur mais explore, dans la France métropolitaine de l'après-guerre jusqu'à nos jours, ses différentes conceptions, les sentiments éprouvés, plus ou moins heureux, et la manière dont l'idée et l'expérience s'influencent mutuellement. Les chemins du bonheur individuel et collectif sont nombreux et variés, de la recherche du moindre mal jusqu'à l'épanouissement personnel, idéal promu à partir des années 1970. Aujourd'hui, l'irrésistible ascension du bonheur conduit à un nouvel hédonisme : le devoir de bonheur.
Dans cette enquête serrée et passionnante, l'historien Rémy Pawin traque le bonheur en France dans ses moindres expressions : films, livres, presse, journaux intimes, sondages d'opinion. A la croisée de l'histoire des représentations, des sensibilités et des expériences, le livre explore un champ neuf et pourtant central en établissant le bilan du bonheur en France depuis 1945.
Né en 1982, Rémy Pawin est docteur en histoire contemporaine de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et professeur agrégé d'histoire géographie. Après des études en histoire et en sociologie, il a soutenu en 2010 une thèse sur les représentations et expériences du bonheur en France après 1945. 


Aucun commentaire: