Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mercredi 6 juillet 2016

Fonds d’archives Pierre Bourdieu: en dépôt à l’EPHE

(Source: Annonce sur le site de l'EPHE) 

Pierre Bourdieu 
Photo de Pierre Bourdieu.


Manuscrit Pierre Bourdieu
Notes préparatoires au Cours de sociologie générale donné au Collège de France en 1984.

 

Fonds Pierre Bourdieu

Projet Archives des Sciences Sociales

Le Fonds d’archives Pierre Bourdieu est confié en dépôt à l’EPHE dans la perspective d’une intégration ultérieure au Grand Équipement Documentaire du site Condorcet. Ce fonds est constitué d’un ensemble documentaire très vaste se rapportant à l’œuvre de Pierre Bourdieu. Il comprend la correspondance, des manuscrits originaux de livres et d’articles avec la documentation afférente et en particulier le matériel d’enquêtes, des supports de cours et de séminaires, des rapports réalisés pour différentes institutions, des documents liés au travail éditorial (Collections Le Sens Commun aux Éditions de Minuit, Liber au Seuil, Revue Acte de la Recherche en Sciences Sociales, Revue internationale des livres Liber, Éditions Raisons d’Agir).

Comité de pilotage scientifique des Archives Pierre Bourdieu
La mise en valeur du fonds est confiée au Comité de pilotage scientifique des Archives Pierre Bourdieu. Ce comité est composé de : Jacques Berchon (Directeur des Bibliothèques et Archives de l’EPHE), Jérôme Bourdieu, Craig Calhoun (LSE), Pierre Clément (Université de Rouen), Yvette Delsaut (EHESS), Julien Duval (CNRS), Johan Heilbron (CNRS et Erasmus University Rotterdam), Brigitte Mazon (EHESS), Paul Pasquali (CNRS), Denis Pelletier (EPHE), Amín Pérez (EHESS), Olivier Poncet (École des Chartes), Franck Poupeau (CNRS), Marie-Christine Rivière (CNRS), Gisèle Sapiro (EHESS), Franz Schultheis (Université de Saint-Gall), George Steinmetz (University of Michigan), Stéphane Verger (ENS et EPHE).

Pour une histoire sociale des sciences sociales transnationale et interdisciplinaire
Le Fonds d’archives Pierre Bourdieu a vocation à faire partie d’un ensemble archivistique permettant d’enrichir et de renouveler l’histoire sociale des sciences sociales, aussi bien en France qu’à l’étranger. Il s’agit en effet de favoriser un travail qui n’enferme pas la recherche sur archives dans des frontières disciplinaires, dans la seule perspective de biographies individuelles ou dans une érudition entièrement tournée vers le passé.
Ce fonds d’archives offre la possibilité pour la première fois de lancer ou d’enrichir les recherches sur ou autour de l’œuvre de Pierre Bourdieu, mais il vise aussi à constituer le « pivot » d’un projet intellectuel marqué par quelques préoccupations fondamentales. Il s’agit tout d’abord de ne pas dissocier les sciences sociales des autres espaces sociaux dont elles dépendent et où elles produisent des effets, et ensuite de mettre en relation le travail de chaque chercheur avec l’activité de l’ensemble de ses collaborateurs, collègues ou concurrents, comme des institutions dans lesquelles sa recherche a été produite. Très riche en matériel empirique, ce fonds est également mis à disposition pour servir à de nouvelles enquêtes qui, dans une perspective comparative par exemple, « revisiteraient » les travaux passés pour les confronter à d’autres contextes historiques ou nationaux et assurer ainsi la cumulativité nécessaire à tout progrès scientifique. Ce fonds voudrait donc contribuer à initier un projet réflexif pour les sciences sociales et leur histoire qui comprendrait une dimension transnationale et pluridisciplinaire et participerait de l’essor actuel en France d’une histoire sociale des sciences sociales.
Les membres du Comité Scientifique ont pour rôle de favoriser des travaux en accord avec ces objectifs et de proposer des recherches collectives inscrits dans cette perspective.

Accès aux archives
Le Comité Scientifique a également pour rôle d’évaluer les demandes de consultation du fonds et donneront accès au fonds en fonction de la qualité scientifique intrinsèque des demandes soumises et de leur compatibilité avec le projet d’ensemble. Les demandes de consultation doivent passer par le site de l’EPHE (ephe.fr), qui centralisera les demandes. Celles-ci seront ensuite transférées pour évaluation au Conseil Scientifique.
Le Fonds est actuellement en cours de classement. Cette opération terminée, il sera rendu accessible sur autorisation en 2017-2018. 

(Source:  Annonce sur le site de l'EPHE)


Aucun commentaire: