Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 9 décembre 2016

écouter: Le temps des groupements, Rencontre avec Anna Boschetti et Christophe Charle

Rencontre avec Anna Boschetti, professeur le littérature française, et Christophe Charle, historien 
animé par Catherine Portevin


Jeudi 1 Décembre 2016 /
Odéon 6e /

À partir de l'ouvrage La vie intellectuelle en France, volume 1 : Des lendemains de la Révolution à 1914 (Seuil, septembre 2016)

« Entre histoire et sociologie, La Vie intellectuelle en France retrace deux siècles de recherches et de polémiques. Une magistrale entreprise collective. »  Luc Boltanski, Le Monde des livres, 15 septembre 2016
Professeur de littérature française à l’université de Venise, Anna Boschetti est notamment l’auteur de Sartre et « Les Temps Modernes » (Minuit, 1985) et de La Poésie partout. Apollinaire, homme époque. 1898-1918 (Le Seuil, 2001). Elle a dirigé L’Espace culturel transnational (Nouveau Monde, 2010).
Christophe Charle, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est membre de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS-Paris 1). Il a co-dirigé le premier volume de La vie intellectuelle en France : Des lendemains de la Révolution à 1914.


Aucun commentaire: