Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 28 avril 2017

4e éd. de Maurice Halbwachs, La Topographie légendaire des Évangiles en Terre sainte. Étude de mémoire collective


Maurice Halbwachs
La topographie légendaire des évangiles en Terre sainte
Étude de mémoire collective 
Puf
Quadrige
2017
Présentation de l'éditeur
« Ces traditions sur ce qu’on appelle les lieux saints, comment se sont-elles formées ? Quelle en est l’origine ? […] Tels qu’ils nous apparaissent, ces objets résultent eux-mêmes d’une adaptation antérieure des croyances héritées du passé aux croyances du présent, et, en même temps, de celles-ci aux vestiges matériels des croyances anciennes. On remonte ainsi le cours du temps. »
Qu’on réfléchisse au destin d’une région du monde âprement disputée ou qu’on examine attentivement ce que l’histoire du christianisme doit à ses lieux originels, on en vient nécessairement à la mémoire contemporaine de la Terre sainte. Or c’est ici même que la théorie de la mémoire collective a connu sa première grande étude systématique. Dans une introduction, Danièle Hervieu-Léger, Jean-Pierre Cléro, Marie Jaisson, Sarah Gensburger et Éric Brian l’analysent et la situent dans l’horizon de travaux comparables de philosophie, de sociologie et d’histoire.
Élève de Bergson et de Durkheim, Maurice Halbwachs (1877-1945) fut l’un des principaux sociologues de l’entre-deux-guerres et le fondateur de la sociologie de la mémoire collective. Ses travaux sur la formation des villes et la transformation des classes sociales ont nourri la sociologie d’après-guerre. Peu après son élection au Collège de France, il fut arrêté par la police française en juillet 1944, remis aux autorités d’Occupation, puis déporté à Buchenwald où il mourut le 15 mars 1945.

Aucun commentaire: