Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mardi 18 avril 2017

Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 216-217, Mars 2017, VARIA



Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 216-217, Mars 2017, VARIA
Seuil


4 Gouverner le vote des « pauvres »
Champs experts et circulations de normes
en Amérique latine (regards croisés Argentine/Mexique)
Hélène Combes et Gabriel Vommaro

24 La civilité marchande
Agressivité et retenue professionnelles
dans les activités de vente
Louis Pinto

42 La pédagogie charismatique
de Gilles Deleuze à Vincennes
Charles Soulié

64 La fabrique des dispositions urbaines
Propriétés sociales des parents et socialisation urbaine des enfants
Clément Rivière

80 Les garages à ciel ouvert :
configurations sociales et spatiales
d’un travail informel

Collectif Rosa Bonheur

104 Se voir « avec les yeux des autres »
Ou comment de jeunes ouvriers
se sont laissés imposer des représentations
dominantes d’eux-mêmes
Martin Thibault


Aucun commentaire: