Pierre Bourdieu, in Pour un savoir engagé, Athènes, mai 2001, Raisons d'agir-Grèce, Le Monde Diplomatique, février 2002 — Page 3, aussi in Interventions, 1961-2001. Science sociale et action politique, Agone, P.465-469
"D’autre part, les mouvements sociaux ont apporté des méthodes d’action que les syndicats ont peu à peu, encore une fois, oubliées, ignorées ou refoulées. Et en particulier des méthodes d’action personnelle : les actions des mouvements sociaux recourent à l’efficacité symbolique, une efficacité symbolique qui dépend, pour une part, de l’engagement personnel de ceux qui manifestent ; un engagement personnel qui est aussi un engagement corporel.
Il ne s’agit pas de défiler, bras dessus bras dessous, comme le font traditionnellement les syndicalistes le 1er mai. Il faut faire des actions, des occupations de locaux, etc. Ce qui demande à la fois de l’imagination et du courage."

samedi 10 juillet 2010

écouter: Jacques Defrance, sociologie du sport

Ecouter l' entretien avec Jacques Defrance (13 janvier 2009) (65')
site SES-ENS

Collection : Repères n°164
La Découverte
2006

Présentation de l'éditeur
Comment comprendre le développement des sports depuis un siècle ? Est-ce le signe d’un besoin physique ou une norme culturelle du monde industriel ? Qui pratique le sport et qui le regarde ? Marque-t-il un regain de la violence ? Devient-il un repère universel dans un monde qui se globalise ? Est-il un support de distinction sociale ou un moyen de rapprocher et d’intégrer des individus ? En répondant à ces questions avec clarté et rigueur, ce livre fait apparaître sous un jour plus réaliste, nuancé et compréhensif, un monde sportif habituellement présenté pour ses exploits ou ses scandales.


Jacques Defrance est Professeur de sociologie en Sciences et techniques des Activités Physiques et sportives (Staps) à l'Université Paris-10 et membre du Centre de Sociologie Européenne (EHESS-CNRS), rédacteur en chef de la revue Sciences Sociales & Sports

Aucun commentaire: