« Je pense que les peuples ont pris conscience du fait qu’ils avaient des intérêts communs et qu’il y avait des intérêts planétaires qui sont liés à l’existence de la terre, des intérêts que l’on pourrait appeler cosmologiques, dans la mesure où ils concernent le monde dans son ensemble ». Pierre Bourdieu (1992)

lundi 9 décembre 2019

entretien à propos du livre Le « décembre » des intellectuels français, Duval, Gaubert, Lebaron, Marchetti & Pavis


"On espère que ce livre va contribuer à renforcer une certaine définition de l'intellectuel. Voilà ce que nous revendiquons."
Revue Sirocco
(29-04-1998)




J. Duval, C. Gaubert, F. Lebaron, D. Marchetti et F. Pavis
Le 'décembre' des intellectuels français
Raisons d'agir







samedi 7 décembre 2019

Pierre Bourdieu, Cours du Collège de France prononcés « hors les murs » , 1993 à 1998





Pierre Bourdieu, Cours du Collège de France prononcés 
« hors les murs »
1993 à 1998
 

(Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à mesure, Gilbert Quélennec) 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pas de cours pour l'année 1994-1995

Il me reste à ajouter les différentes publications pour le Cours sur La domination
1997-1998 La domination Version PDF

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

jeudi 5 décembre 2019

Interventions de Pierre Bourdieu: en soutien au mouvement social de novembre-décembre 1995 (Retraites et Sécurité sociale) et Annick Coupé à propos de Pierre Bourdieu

«Face à l'offensive déclenchée par le gouvernement, nous estimons qu'il est de notre responsabilité d'affirmer publiquement notre pleine solidarité avec celles et ceux qui, depuis plusieurs semaines, sont entrés en lutte ou s'apprêtent à le faire. Nous nous reconnaissons pleinement dans ce mouvement qui n'a rien d'une défense des intérêts particuliers et moins encore des privilèges mais qui est, en fait, une défense des acquis les plus universels de la République. En se battant pour leurs droits sociaux, les grévistes se battent pour l'égalité des droits de toutes et de tous: femmes et hommes, jeunes et vieux, chômeurs et salariés, travailleurs à statut, salariés du public et salariés du privé, immigrés et français. C'est le service public, garant d'une égalité et d'une solidarité aujourd'hui malmenées par la quête de la rentabilité à court terme, que les salariés défendent en posant le problème de la Sécurité sociale et des retraites." Extrait de l'Appel des intellectuels en soutien aux grévistes, texte collectif, Appel lancé le 4 décembre, in Le Monde, 5 décembre 1995, aussi in L'Humanité, 6 décembre 1995, aussi in Libération, 12 janvier 1998




Interventions de Pierre Bourdieu
en soutien au mouvement social de novembre-décembre 1995
et Annick Coupé à propos de Pierre Bourdieu 




(Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à mesure, 20.07.2012, version  augmentée le 24.09.2019,  Gilbert Quélennec)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Appel des intellectuels en soutien aux grévistes, texte collectif, Appel lancé le 4 décembre, in Le Monde, 5 décembre 1995, aussi in L'Humanité, 6 décembre 1995, aussi in Libération, 12 janvier 1998

"Je suis ici pour dire notre soutien...", intervention à la gare de Lyon le 12 décembre 1995, Libération, 14 décembre 1995, p.7,  aussi in L'Humanité, 14 décembre 1995, aussi Contre la destruction d'une civilisation , in Contre-feux, Raisons d'agir, 1998, p.30-33

Une lettre de Pierre Bourdieu, Le Monde, 9 décembre 1995

émission "Arrêt sur images", 20 janvier 1996


Analyse d’un passage à l’antenne, Le Monde Diplomatique, Avril 1996

Gegen die blinde Logik der Ökonomie  (entretien avec M. Steinrücke), in Sozialismus (Mobilisierung gegen den Neoliberalismus), 6, p.1- 7.1997, aussi Retour sur les grèves de décembre 1995, in Interventions, 1961-2001. Science sociale et action politique, Agone, 2002

Appel pour des états généraux du mouvement social, texte collectif, 9 février 1996, in L'Humanité, 10 février 1996, aussi in Interventions, 1961-2001. Science sociale et action politique

Les chercheurs, la science économique et le mouvement social, Intervention lors de la séance inaugurale des Etats généraux du mouvement social, Paris, 23-24 novembre 1996, aussi in Contre-feux

Une lettre de Pierre Bourdieu, Le Monde, 30 novembre 1996


Annick Coupé à propos de Pierre Bourdieu 




---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


voir également:
Pierre Bourdieu: "Il ne s’agit pas de défiler, bras dessus bras dessous, comme le font traditionnellement les syndicalistes le 1er mai. Il faut faire des actions, des occupations de locaux, etc. Ce qui demande à la fois de l’imagination et du courage."

Publications de Pierre Bourdieu: à propos des Grèves et manifestations 
  
Publications de Pierre Bourdieu: Sociologie de la domination et dispositions à résister

Pierre Bourdieu: un Intellectuel global

Pierre Bourdieu, la mise en oeuvre de l'intellectuel collectif international

Pierre Bourdieu, à propos de l'intellectuel collectif

mercredi 4 décembre 2019

Les enquêtes ouvrières dans l'Europe contemporaine, Sous la direction de Éric Geerkens, Nicolas Hatzfeld, Isabelle Lespinet-Moret, Xavier Vigna


Les enquêtes ouvrières dans l'Europe contemporaine
Sous la direction de 
Éric Geerkens, Nicolas Hatzfeld
Isabelle Lespinet-Moret, Xavier Vigna
La Découverte
Recherches
2019


Présentation de l'éditeur
S’il est un spectre qui hante l’Europe des XIXe et XXe siècles, c’est bien celui de la classe ouvrière. En témoignent les innombrables enquêtes qui lui sont consacrées : elles disent combien la « question sociale », telle qu’elle s’invente avec l’industrialisation, est d’abord une inquiétude sur la condition ouvrière et son évolution. Ces mondes ouvriers, si prompts aux soulèvements, constituent une énigme que de multiples enquêtes visent à résoudre, le plus souvent pour conjurer une menace.
Ce livre propose un voyage étonnant à ses lecteurs en les conduisant, par les yeux des enquêteurs, dans les taudis de Manchester, les cités minières du Borinage ou les usines Mirafiori de Turin. Il éclaire d’un jour nouveau des figures illustres des sciences sociales : Frédéric Le Play, Max Weber ou Maurice Halbwachs ; mais il les fait aussi voisiner avec des artistes (Zola et les écrivains naturalistes, les cinéastes autour de Chris Marker) et avec des collectifs soudés par un engagement – féministes, jocistes ou révolutionnaires.
En explorant ce qui mêla indissociablement pratiques scientifiques et passions politiques, l’ouvrage offre une contribution originale à une histoire transnationale de l’Europe contemporaine.  
Éric Geerkens est professeur à l’université de Liège, où il enseigne l’histoire économique et sociale.
Nicolas Hatzfeld est professeur émérite à l’université d’Évry Paris-Saclay et membre de l’IDHES.
Isabelle Lespinet-Moret est professeure à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne et directrice adjointe du CHS mondes contemporains.
Xavier Vigna est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bourgogne. Il est notamment l’auteur de L’Insubordination ouvrière dans les années 68. Essai d’histoire politique des usines (Rennes, PUR) en 2007 et de Histoire des ouvriers en France au XXe siècle (Paris, Perrin) en 2012.
  

lundi 2 décembre 2019

Abel Kouvouama, (Re)lire les écrits de Pierre Bourdieu


Abel Kouvouama 
(Re)lire les écrits de Pierre Bourdieu
Presses Universitaires de Pau et des Pays de l'Adour
Anthroposocius
2019


Présentation de l'éditeur
La pensée sociologique de Pierre Bourdieu explore de nombreux domaines des sciences sociales et humaines, notamment, la sociologie, la philosophie, l’anthropologie, la linguistique, l’économie, le droit, l’histoire de l’art, l’histoire, la psychana-lyse, la littérature. Sa pensée s’efforce de maintenir de manière ouverte, une « tension » de la sociologie avec les autres disciplines autour des thèmes précis. Les notions et concepts, produits d’une histoire réelle, se retrouvent aussi bien dans les structures sociales que dans les structures mentales de chaque agent social.
La démarche réflexive adoptée ici par Abel Kouvouama consiste alors à interroger de manière créatrice pour ses propres recherches, les concepts élaborés par le sociologue Pierre Bourdieu.



vendredi 29 novembre 2019

traduction: Pierre Bourdieu, La logica della ricerca sociale. Sociologia generale, Vol. 1. A cura di Gianvito Brindisi e Gabriella Paolucci

Pierre Bourdieu
La logica della ricerca sociale
Sociologia generale
Corso al Collège de France
Vol. I
A cura di Gianvito Brindisi e Gabriella Paolucci 
Mimesis 
Cartografie sociali 
2019





Présentation de l'éditeur
Pierre Bourdieu (1930-2002) ha consacrato i suoi primi cinque anni d’insegnamento al Collège de France a un Corso di Sociologia generale. Primo volume dei quattro previsti per l’edizione italiana, La logica della ricerca sociale raccoglie le lezioni tenute da aprile 1981 a novembre 1982, dedicate alla teoria della pratica scientifica e all’analisi delle operazioni fondamentali della ricerca sociologica. Ci troviamo così immersi nei temi e nei concetti centrali dello spirito scientifico di Bourdieu: non solo la descrizione della portata euristica delle nozioni di habitus, campo e capitale, ma anche la relazione tra il soggetto della ricerca scientifica e il suo oggetto, la specificità delle operazioni di classificazione e di nominazione in una scienza che si occupa di soggetti che agiscono, pensano, parlano e classificano. 
Pierre Bourdieu (Denguin 1930 - Parigi 2002) è stato uno dei maggiori sociologi del XX secolo. Ha insegnato all’École des Hautes Études en Sciences Sociales e al Collège de France. Ha fondato e diretto la rivista “Actes de la recherche en sciences sociales” e il Centre de Sociologie Européenne. Tra le sue opere pubblicate in italiano: La distinzione (1983), La responsabilità degli intellettuali (1991), Risposte (1992), Il dominio maschile (1998), Meditazioni pascaliane (1998), Per una teoria della pratica (2003), Le regole dell’arte (2005), Sullo Stato (2013), Homo academicus (2013), La miseria del mondo (2015), Un’arte media (2018). 

Gianvito Brindisi è ricercatore in Filosofia del diritto all’Università degli Studi della Campania “Luigi Vanvitelli”. Ha pubblicato vari saggi sulla dimensione giuridica e politica della sociologia di Bourdieu, instaurando un confronto con Foucault, Marx, Althusser e Thompson, oltre che con la psicoanalisi freudiana e lacaniana. Ha altresì curato, con Orazio Irrera, la pubblicazione degli atti del convegno internazionale Bourdieu/Foucault: un rendez-vous mancato? (“Cartografie sociali”, 2017).

Gabriella Paolucci è professore associato di Sociologia presso l’Università degli Studi di Firenze. Sull’opera di Pierre Bourdieu ha pubblicato, oltre a numerosi saggi, Introduzione a Bourdieu (20182). Ha curato Bourdieu dopo Bourdieu (2010) e, per Mimesis, Bourdieu e Marx. Pratiche della critica (2018). Ha collaborato al volume collettaneo Re-Thinking Economics. Exploring the Work of Pierre Bourdieu (2014).