"Je ne dis pas que l’État est la solution de tous les problèmes, mais l’État est une des seules armes que nous ayons pour contrôler toutes sortes de fonctionnement et de processus tout à fait vitaux, et en particulier tous ceux qui touchent à l’intérêt général et aux services publics. Je suis tout à fait favorable à la création d’un État transnational ou mondial. Mais, dans l’état actuel, c’est une utopie. Cela dit, la taxe Tobin, c’est un pas vers l’État mondial. Keynes disait déjà qu’il fallait faire une banque mondiale, ce qui va dans le sens de l’État mondial. Et il faudrait ensuite pouvoir contrôler cette banque, et prélever les impôts pour l’alimenter. Mais peut-être est-ce une utopie un peu folle. En attendant cet État mondial, je pense que les États nationaux sont le seul instrument que nous ayons pour opérer une redistribution raisonnable des revenus des plus riches aux plus pauvres, pour égaliser les chances d’accès à l’économie, à la culture. Donc, on ne peut dire qu’on va se passer de l’État.
En tout cas, ce qui est sûr, c’est que les conséquences de la destruction de l’État, on ne les verra que dans vingt ans. Par exemple, dans vingt ans on dira que le taux de cancer a augmenté dans les villes en liaison avec la pollution. Je trouve anormal que les médecins ne le disent pas maintenant. (On commence à dire très prudemment que le taux d’asthmatiques parmi les enfants a très fortement augmenté en liaison avec la pollution.)"
Bourdieu, Entretien du 26 janvier 2000 par Bertrand Chung, Mondialisation et domination : de la finance à la culture, Cités, 2012/3 (n° 51), Bourdieu politique , PUF, 2012, p.133

mercredi 8 juillet 2020

Pour l'été et pour la rentrée: des livres de Bourdieu (et autour de ses recherches)


Pour l'été et pour la rentrée: des livres de Bourdieu 
(et autour de ses recherches)



 

(Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à mesure, Gilbert Quélennec)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Livres de Bourdieu depuis 2019



Pierre Bourdieu
Sociologie générale
volume 1
Cours au Collège de France (1981-1983)
Seuil
Points Essais
2019
Pierre Bourdieu
Sociologie générale
volume 2
Cours au Collège de France (1983-1986)
Seuil
Points Essais
2019
 
 
Pierre Bourdieu 
Classification Struggles
General Sociology, Volume 1
Lectures at the Collège de France
1981-82
Polity
 2019
Pierre Bourdieu
Habitus and Field
General Sociology, Volume 2
Lectures at the Collège de France
1982-83
Polity
2019
 
 
Pierre Bourdieu
La logica della ricerca sociale
Sociologia generale
Corso al Collège de France
Vol. I
A cura di Gianvito Brindisi e Gabriella Paolucci 
Mimesis 
Cartografie sociali 
2019

Pierre Bourdieu 
Tradition und Reproduktion 
Schriften zur kollektiven Anthropologie 1
Herausgegeben von Franz Schultheis und Stephan Egger
Suhrkamp Verlag
2020
Pierre Bourdieu
Habitus und Praxis
Schriften zur kollektiven Anthropologie 2
Herausgegeben von Franz Schultheis und Stephan Egger
Suhrkamp Verlag
2020
 
 
Pierre Bourdieu 
Travail et travailleurs en Algérie, Avec A. Darbel, J.-P. Rivet, C. Seibel
(Amin Perez, Tassadit Yacine )
Raisons d'Agir
à paraître en Novembre 2020
 
 
 
 
Autour des recherches de Bourdieu, depuis 2019
 
 
Laurent Perreau
Bourdieu et la phénoménologie
Théorie du sujet social 
CNRS
CNRS Philosophie
2019
 
 
Michael Burawoy
Conversations avec Bourdieu
Amsterdam
2019
 
 
Franz Schultheis
Unternehmen Bourdieu
Ein Erfahrungsbericht
Transcript
Sozialtheorie
2019 
 
 
Pierre Bourdieu 
Uma sociologia ambiciosa da educação  
Ione Ribeiro Valle , Charles Soulié (Organização)
Editora : Edufsc
2019
 
 
Raphaël Desanti
Pierre Bourdieu expliqué à mon fils 
Edilivre
2019
 
 
 Bourdieu et la musique
Enjeux et perspectives
Sous la direction de 
Pascal Kaelblen
Irina Kirchberg 
et Alexandre Robert
Delatour
Pensée Musicale
2019
 
 
Abel Kouvouama 
(Re)lire les écrits de Pierre Bourdieu
Presses Universitaires de Pau et des Pays de l'Adour
Anthroposocius
2019
 
 
Simon Lemoine
Découvrir Bourdieu 
Les Éditions sociales
Les propédeutiques 
2020
 
 
Gabriella Paolucci
Bourdieu e Marx
Pratiche della critica
Mimesis
Eterotopie
2020 
 
Dictionnaire international Bourdieu
Sous la direction de Gisèle Sapiro
 Cnrs
à paraître en octobre 2020
 

 
 
 
 
 
 

lundi 6 juillet 2020

Julien Larregue, Héréditaire. L'éternel retour des théories biologiques du crime


Julien Larregue 
Héréditaire 
L'éternel retour des théories biologiques du crime 
Seuil
Liber
2020


Présentation de l'éditeur
Depuis les années 1990, un nombre croissant de juridictions pénales à travers le monde recourent à des expertises qui prennent appui sur la génétique comportementale et les neurosciences afin d’évaluer la responsabilité et la dangerosité des auteurs d’actes délinquants.
Ce livre propose d’éclairer les prémisses de ce savoir scientifique en s’intéressant à la naissance et au développement de la criminologie biosociale aux États-Unis depuis les années 1960. Dans une enquête inédite, reposant sur des études de la littérature et de controverses scientifiques, des analyses statistiques et des entretiens avec des criminologues, sociologues et psychologues, il montre comment cette branche de la criminologie, au départ marginale, a gagné en visibilité et en légitimité. Ce développement n’est pas sans conséquences : en prétendant pouvoir identifier les causes biologiques et environnementales des comportements dits « antisociaux », les criminologues biosociaux participent à la redéfinition de la frontière entre le normal et le pathologique.
Héréditaire explore ainsi plus largement les recompositions de l’expertise dans les sociétés contemporaines, et notamment les luttes de territoire que les professions médicales et judiciaires engagent fréquemment pour s’arroger le monopole du diagnostic, de la prise en charge et du traitement des déviances individuelles.
Julien Larregue est sociologue à l'Institut des sciences sociales du politique (ENS Paris-Saclay - CNRS). La thèse dont est issu cet ouvrage a reçu de nombreux prix.

 

samedi 4 juillet 2020

Pierre Bourdieu, Schriften zur kollektiven Anthropologie 1 (Tradition und Reproduktion) & 2 (Habitus und Praxis)

Pierre Bourdieu
Habitus und Praxis
Schriften zur kollektiven Anthropologie 2
Herausgegeben von Franz Schultheis und Stephan Egger
Suhrkamp Verlag
2020



Présentation de l'éditeur
Aus dem Französischen von Jürgen Bolder, Wolfgang Fietkau, Cordula Pialoux und Bernd Schwibs
Pierre Bourdieus Terminologie hat die Humanwissenschaften der letzten Jahrzehnte mit Begriffen wie »Habitus« oder »Praxis« nachhaltig geprägt. Schon in seinen frühen Studien zur traditionellen algerischen Gesellschaft entwickelt er Grundzüge einer Theorie der praktisch vermittelten Dialek-tik von »sozialen« und »mentalen« Strukturen, die sämtliche Lebensäuße-rungen umgreift – und hebt damit den Gegensatz von Subjektivismus und Objektivismus in den »Wissenschaften vom Menschen« spektakulär aus den Angeln.Pierre Bourdieu (1930-2002) hatte zuletzt einen Lehrstuhl für Soziologie am Collège de France inne. Im Suhrkamp Verlag sind u. a. erschienen: Über den Staat (2014) und Manet. Eine symbolische Revolution (2015).In der Reihe Schriften sind bisher erschienen: Religion (stw 1975), Politik(stw 2056), Kunst und Kultur. Zur Ökonomie symbolischer Güter (stw 2106), Kunst und Kultur. Kunst und künstlerisches Feld (stw 2126), Kunst und Kul-tur. Kultur und kulturelle Praxis (stw 2146), Sprache (stw 2216) und Bildung(stw 2236).  

Franz Schultheis ist Präsident der Fondation Bourdieu und Professor für Soziologie an der Zeppelin Universität Friedrichshafen.  
Stephan Egger ist Research Fellow am Soziologischen Seminar der Univer-sität St. Gallen.

Sommaire

Ehre und Ehrgefühl . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 
Das Haus oder die verkehrte Welt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .53 
Die Verwandtschaft als Vorstellung und Wille . . . . . . . . . . .79
Der praktische Sinn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .187 
Die männliche Herrschaft . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .289
Der Habitus als Vermittlung zwischen Struktur und Praxis . . . 361 
Zur Genese der Begriffe Habitus und Feld . . . . . . . . . . . . . . .392 

Nachweise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .408
Editorische Anmerkungen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .410 

Stephan Egger 
Schwerkräfte der Lebenswelt 
Habitus und Praxis bei Pierre Bourdieu –  
Eine epistemologische Annäherung . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .414


Pierre Bourdieu 
Tradition und Reproduktion 
Schriften zur kollektiven Anthropologie 1
Herausgegeben von Franz Schultheis und Stephan Egger
Suhrkamp Verlag
2020


Présentation de l'éditeur
Aus dem Französischen von Daniela Böhmler, Stephan Egger, Eva-Maria Kessler, Andreas Pfeuffer, Achim Russer, Franz Schultheis und Bernd Schwibs
Erst in den letzten Jahren sind Pierre Bourdieus frühe Studien zu Algerien und zur bäuerlichen Gesellschaft im südwestfranzösischen Béarn wieder in den Fokus der Aufmerksamkeit gerückt. Tatsächlich bildet sich in diesen Arbeiten eine Art »Matrix« seines Werks heraus: Hier legt Bourdieu die Grundlagen einer neuartigen »Soziologie der Praxis« und erweist sich zu-gleich als kritischer Beobachter gesellschaftlicher Transformationen. Denn im kolonialen Algerien wie im peripheren Béarn zeigt sich die ganze Wucht einer »Moderne«, die über den Menschen und seine traditionellen Lebens-welten schonungslos hinwegmarschiert. Bourdieus Studien wirken daher zeitgenössisch wie nie.Pierre Bourdieu (1930-2002) hatte zuletzt einen Lehrstuhl für Soziologie am Collège de France inne. Im Suhrkamp Verlag sind u. a. erschienen: Über den Staat (2014) und Manet. Eine symbolische Revolution (2015). In der Reihe Schriften sind bisher erschienen: Religion (stw 1975), Politik (stw 2056), Kunst und Kultur. Zur Ökonomie symbolischer Güter (stw 2106), Kunst und Kultur. Kunst und künstlerisches Feld (stw 2126), Kunst und Kul-tur. Kultur und kulturelle Praxis (stw 2146) sowie Sprache (stw 2216) und Bildung (stw 2236).  

Franz Schultheis ist Präsident der Fondation Bourdieu und Professor für Soziologie an der Zeppelin Universität Friedrichshafen.  
Stephan Egger ist Research Fellow am Soziologischen Seminar der Univer-sität St.Gallen.


Sommaire

Der Zusammenstoß der Zivilisationen . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 
Die innere Logik der ursprünglichen algerischen Gesellschaft . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24 
Die traditionale Gesellschaft 
Einstellung zur Zeit und ökonomisches Verhalten . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .39
Entwurzelte Bauern 
Morphologische Umwälzungen und kultureller Wandel in Algerien      67
Die algerischen Subproletarier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .122 
Die ständige Angst des algerischen Arbeiters vor der Arbeitslosigkeit
Proletariat und Kolonialsystem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .145 
Die Herstellung des ökonomischen Habitus . . . . . . . . . . . .170 
Ehelosigkeit in der bäuerlichen Gesellschaft . . . . . . . . . . . .199
Heiratsstrategien im System der Reproduktionsstrategien348 
Reproduktion verboten
Zur symbolischen Dimension ökonomischer Herrschaft . . . . . . . . . . . . .386 

Nachweise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .416 
Editorische Anmerkungen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .419 

Franz Schultheis
Initiation und InitiativeBourdieus Wege in die Soziologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .423 

Stephan Egger 
Tradition, Reproduktion, Transformation 
Drei Bemerkungen zu den Anfängen der Bourdieu’schen Soziologie443


 

 


lundi 29 juin 2020

Actes de la Recherche en Sciences Sociales, N°231, Mars 2020, Quand la recherche s’arrête…

Actes de la Recherche en Sciences Sociales, N°231, Mars 2020, Quand la recherche s’arrête…
Seuil


Présentation
Que se passe-t-il quand la recherche s’arrête ? Ou plutôt que se passerait-il si la recherche, et sa publication dans les revues, s’arrêtaient ? C’est cette hypothèse que plus de 100 revues ont voulu poser sur la table en se déclarant en grève et/ou en lutte, contre la réforme des retraites et contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche. Depuis le 8 janvier 2020, Actes de la recherche en sciences sociales, en grève, a suspendu son processus de production habituel, notamment l’évaluation des articles et la préparation puis la publication des numéros en cours. Cet arrêt a permis de rejoindre des mouvements interprofessionnels, de participer aux actions dans nos universités et laboratoires, et de contribuer activement à la mobilisation des revues et aux réflexions qui en ont émergé.
À la place nous proposons aux lectrices et aux lecteurs un numéro inhabituel, inédit même. Par sa forme et par son contenu, il donne à voir ce qu’entraînerait la poursuite du démantèlement, toujours plus brutal, du système public de recherche, et en son sein de l’infrastructure qui permet aux comités et aux secrétariats de rédaction de se réunir, de discuter, de travailler, et aux autrices et auteurs de diffuser leurs recherches. Nous proposons à tout le monde de s’approprier ce numéro, et de se joindre aux réflexions, aux actions, et aux rencontres que suscite cette mobilisation jamais vue des revues scientifiques.


P.5 Sciences en danger, revues en lutte
par le collectif des revues en lutte
P.14 Résister au fatalisme du pire
par le comité de rédaction
P.16 Pourquoi un numéro blanc ?
par le comité de rédaction
P.19 Cahier de luttes





dimanche 28 juin 2020

en poche: Ludwig Wittgenstein, Grammaire philosophique

Ludwig Wittgenstein 
Grammaire philosophique
Gallimard
Tel
2020

Première parution en 1980
Trad. de l'allemand par Marie-Anne Lescourret
Édition de Rush Rhees



Présentation de l'éditeur
Empruntant au Tractatus logico-philosophicus son affirmation d'ouverture - «Le monde est tout ce qui a lieu» - et sa problématique du langage et de la logique, la Grammaire philosophique développe la question de la relation entre le langage et la réalité, dont «l'harmonie, comme tout autre chose métaphysique, est à trouver dans la grammaire du langage».
La Grammaire philosophique concilie les deux orientations de la philosophie de Wittgenstein dans la dynamique de la représentation : le fondement du langage comme celui des mathématiques est convention, et la philosophie, administrant le développement de ces jeux, de ces formes de vie, y apparaît comme la forme suprême de l'imagination. Le concept de grammaire est l'instrument de l'activité philosophique par excellence.