« Je pense que les peuples ont pris conscience du fait qu’ils avaient des intérêts communs et qu’il y avait des intérêts planétaires qui sont liés à l’existence de la terre, des intérêts que l’on pourrait appeler cosmologiques, dans la mesure où ils concernent le monde dans son ensemble ».
Pierre Bourdieu (1992)


jeudi 2 décembre 2021

audio: Jean-Jacques Rosat, 1984 : la pensée d’un roman

 

audio: 
Jean-Jacques Rosat, 1984 : la pensée d’un roman
présenté par Véronique Chatenay-Dolto 
Citéphilo 
25 novembre 2021
Auditorium du Palais des Beaux-Arts
Lille

 

dimanche 21 novembre 2021

Pierre Bourdieu, Habitat und Habitus. Visuelle Formen soziologischer Erkenntnis. Band 1

 



Pierre Bourdieu

Habitat und Habitus

Visuelle Formen soziologischer Erkenntnis

Band 1 

transcript Verlag 

Volume 2 in the series Bourdieu-Studien
 
2021 

 

Présentation de l'éditeur

Pierre Bourdieus bisher kaum bekannte Forschungen zu den Transformationen einer traditionalen Gesellschaft unter dem gewaltsamen Druck des Kolonialismus lassenn sich als eine Art Vorform der späteren Postcolonial Studies begreifen. Im Dialog zwischen Bild und sozialwissenschaftlicher Interpretation entwickelt er einen Zusammenhang zwischen vergegenständlichter Sozialwelt und einem »Habitus«, der durch dieses Umfeld tief geprägt wird. Die kolonial erzwungene Umsiedlung des Habitats zersprengt diese quasi-natürliche Verbindung. Bourdieu hat die Zeugnisse jener »Entwurzelung« der traditionalen Verbindung von häuslichem Umfeld mit all seinen Strukturen und dem »gespaltenen« Habitus der Entwurzelten nicht nur theoretisch, sondern auch fotografisch festgehalten.

  • Edited by: Franz Schultheis and Stephan Egger
  • In collaboration with: Charlotte Hüser 

 

 


vendredi 19 novembre 2021

Frédérique Matonti, Comment sommes-nous devenus réacs ?

 

 

Frédérique Matonti

Comment sommes-nous devenus réacs ?

Fayard

2021



Présentation de l'éditeur

Aucune digue n’empêche plus aujourd’hui les représentants de l’extrême droite, voire de l’ultra-droite, d’intervenir dans les médias sous couvert d’objectivité et de respect de la pluralité politique. Certains offrent même une tribune de choix aux plus fervents réacs. Lesquels y dénoncent pêle-mêle l’islamo-gauchisme, le wokisme, la cancel culture (« on ne peut plus rien dire »), l’immigration incontrôlée ; à l’inverse, les tentatives d’expliquer sociologiquement un événement ou un comportement sont fréquemment assimilées à la « culture de l’excuse » et par là même dévaluées. Il n’en a pas toujours été ainsi.
L’omniprésence de ces discours est un symptôme de la modification plus générale des débats publics et des nombreuses batailles culturelles (à commencer par la lutte contre le racisme) que la gauche a perdues. Si l’on reprend toute la chaîne qui conduit de la production jusqu’à la diffusion des idées, les équilibres se sont considérablement modifiés depuis les années 1970. Des nouvelles règles du monde intellectuel à la concentration de l’édition et des médias, en passant par la transformation des partis politiques, tout est fait pour que les fast thinkers et les experts auto-proclamés triomphent et portent haut la voix de la réaction. Jusqu’à quand ?

 

mardi 16 novembre 2021

Savoir/Agir, N°56, Moment d’effervescence dans l’économie mondiale

 


Savoir/Agir, N°56, Moment d’effervescence dans l’économie mondiale

du Croquant

2021 

 

Présentation de l'éditeur

La crise économique induite par la pandémie de COVID-19 s’annonce déjà d’une ampleur considérable. Les mesures de confinement prises pour stopper la propagation du virus ont mis sous cloche l’activité économique et industrielle. Ces mesures inédites dans l’histoire moderne donnent aux processus en cours un caractère indéniablement singulier. Pourtant cette crise n’est pas un simple accident exogène ou conjoncturel mais prolonge de façon sous-jacente une crise structurelle du capitalisme. Cette crise agit tout d’abord comme un révélateur des pratiques de financiarisation qui ont fragilisé les systèmes de santé et accru la vulnérabilité des populations aux cycles financiers. La pandémie a ainsi renforcé des processus financiers que la crise de 2008 avait déjà mis en exergue : endettement généralisé, fragilités bancaires, titrisation, etc. Ensuite, cette crise peut être vue comme un « moment effervescent » au sens d’Émile Durkheim, c’est-à-dire un moment de flottement et de contestation des schémas de pensées et des pratiques établies. Les faillites d’entreprises et le gonflement spectaculaire de l’endettement public ont ainsi conduit les banques centrales, le Fonds monétaire international et des acteurs du droit international à faire des annonces en profond décalage avec les habitudes de pensées dominantes. Mais sans surprise, et au-delà de ces effets d’annonce, l’évolution des pratiques concrètes suscitent de vives résistances.

Le dossier a été coordonné par Laurent Bonelli et Annie Collovald

 

 

 

samedi 13 novembre 2021

Pierre Bourdieu und die Fotografie . Visuelle Formen soziologischer Erkenntnis. Eine Rekonstruktion

 


Pierre Bourdieu und die Fotografie

Visuelle Formen soziologischer Erkenntnis

Eine Rekonstruktion

Franz Schultheis and Stephan Egger

Transcript Verlag  

Volume 1 in the series Bourdieu-Studien

2021 

 

Présentation de l'éditeur  

Pierre Bourdieus sozialanthropologische Feldforschung ist bis heute wohl einzigartig geblieben. Wenig beachtet wurde bislang die Rolle der Fotografie dabei. Die fünfbändige Serie Visuelle Formen soziologischer Erkenntnis erschließt eine neue Sicht auf das Werk Bourdieus und zeigt anhand der frühen Algerien-Studien ein von Beginn an vom Bild kommendes Denken. Die Beiträge des einführenden Bandes dieser Serie führen den Dialog zwischen den Bildern der »Wirklichkeit« und jenen theoretischen Schlussfolgerungen, den Begriffen von »Habitus« und »Praxis«, für die Bourdieu später bekannt wurde, in exemplarischer Weise fort. Begleitet von reichem Bildmaterial zeigen sie unterschiedliche Aspekte der fotografisch dokumentierten Soziologie Algeriens und führen dabei in Bourdieus Forschungspraxis ein.

  • In collaboration with: Charlotte Hüser

Franz Schultheis (Prof. Dr.), geb. 1953, ist Senior Professor an der Zeppelin Universität Friedrichshafen und arbeitete lange mit Pierre Bourdieu zusammen. Seine Forschungsschwerpunkte sind die Soziologie der Kunst und der Kreativarbeit. Er ist u.a. Mitglied des Schweizer Wissenschaftsrates, Präsident der »Fondation Pierre Bourdieu« sowie Redaktionsmitglied von »Actes de la Recherche en Sciences Sociales«.
Stephan Egger ist Research Fellow im Projekt »Visuelle Formen soziologischer Erkenntnis« an der Zeppelin Universität Friedrichshafen und promovierte an der Universität Leipzig.

 
 
 
 

 

 

mardi 9 novembre 2021

Jennifer Bidet, Vacances au bled . La double présence des enfants d’immigrés

 

Jennifer Bidet
Vacances au bled
La double présence des enfants d’immigrés
Raisons d'agir
Cours & Travaux
2021
 
 
Présentation de l'éditeur
 Depuis plusieurs décennies, les débats politico-médiatiques et les travaux scientifiques questionnent l’intégration des enfants de l’immigration postcoloniale à la République française. Ce livre renverse la perspective en étudiant leur sentiment d’appartenance à la nation algérienne. Que signifie « être algérien » quand on a toujours vécu en France, et que la connaissance de ce pays se réduit à de courts séjours de vacances ?
À partir d’archives, d’observations et d’entretiens collectés sur les deux rives de la Méditerranée, cette enquête donne à voir comment cette binationalité est vécue. Les vacances au bled font apparaître des appartenances territoriales et familiales plus éclatées que l’opposition binaire « Français/Algérien ». Selon les situations, les descendants d’immigrés se jouent des catégorisations ethniques pour définir leur place. Les récits et expériences de ce sentiment d’appartenance nationale varient selon les parcours de vie des descendantes et descendants d’immigrés, faisant éclater la fausse homogénéité de la « deuxième génération ».
Ces appartenances renvoient plus largement à un double positionnement dans des hiérarchies de classe, de sexe et ethno-raciales en France et en Algérie. Les vacances au bled révèlent les positions sociales divergentes des enfants d’immigrés et de leur famille entre les deux sociétés, soulignant les dynamiques de mobilité sociale en migration. Dans les maisons familiales ou sur les plages, leurs statuts d’enfants d’ouvriers immigrés sont rebattus – tout comme leurs rôles de genre et leurs assignations ethno-raciales.

Jennifer Bidet est maîtresse de conférences à l'université Paris-Descartes. Ses travaux portent sur les rapports sociaux de classe, de sexe et de " race " entre terre d'immigration et pays d'" origine ". En se centrant sur l'étude de descendant.es d'immigrés, elle analyse les formes de recomposition des liens familiaux à distance, les dynamiques de reclassement social dans la migration, les décalages des normes de genre et les formes d'assignation nationale ou ethnique et d'auto-identification plurielles.