Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 9 avril 2012

écouter: Mona Chollet, Beauté fatale. Les nouveaux visages d'une aliénation féminine

écouter: Mona Chollet, Beauté fatale
Les Nouveaux chemins de la connaissance, 17.02.2012
Mona Chollet
Beauté fatale 
Les nouveaux visages d'une aliénation féminine 
Zones
2012

Présentation de l'éditeur
La « tyrannie du look » affirme aujourd’hui son emprise pour imposer la féminité la plus stéréotypée.
Décortiquant presse féminine, discours publicitaires, blogs, séries télévisées, témoignages de mannequins et enquêtes sociologiques, Mona Chollet montre dans ce livre comment les industries du « complexe mode-beauté » travaillent à entretenir, sur un mode insidieux et séduisant, la logique sexiste au coeur de la sphère culturelle. Le corps féminin est sommé de devenir un produit, de se perfectionner pour mieux se vendre.
Un esprit absent dans un corps-objet : tel est l’idéal féminin contemporain.
Mona Chollet est journaliste au Monde diplomatique.
Elle a notamment publié La Tyrannie de la réalité (Calmann-Lévy, 2004 ; Folio Actuel, 2006) et Rêves de droite, défaire l’imaginaire sarkozyste (Zones, 2008).
 

Aucun commentaire: