Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 28 août 2009

Saskia COUSIN et Bertrand RÉAU, Sociologie du tourisme

Saskia COUSIN et Bertrand RÉAU, Sociologie du tourisme
Éditions: La Découverte
Collection : Repères n°535
ISBN : 9782707152558


Qu’est-ce que le tourisme ? Né au XVIIe siècle avec le Grand Tour aristocratique, ce phénomène touche aujourd’hui toutes les sociétés. Plébiscité comme un outil de développement économique, dénoncé comme un nouveau colonialisme, il est au cœur des débats sur la mondialisation de la culture. Alors que près de 40 % des Français ne partent pas en vacances, les mobilités de loisirs sont aussi un révélateur des inégalités.
Comment penser ensemble les dimensions sociales, culturelles et politiques de ce « fait social total » ? Croisant les apports de la sociologie et de l’anthropologie, cet ouvrage analyse les pratiques et les motivations des touristes. Il décrypte les enjeux des marchés et des métiers. Il expose enfin le rôle prépondérant joué par le tourisme dans l’aménagement du territoire, les transformations sociales et les processus de globalisation.

SOCIOLOGY OF TOURISM

What is tourism? It began in the 17th century with the tradition of the Grand Tour for young British aristocrats and now concerns all levels of society. Applauded as a tool of economic growth or denounced as a new form of colonialism, it is at the heart of debates on the globalization of culture. At the crossroads of sociology and anthropology, this book takes a look at the place of tourism in different parts of the world, and helps us to assess the worth of a developing « total social fact».



Introduction : Un nouvel objet pour les sciences sociales
I / Genèses
Une invention britannique
Le Grand Tour - La station
Nouvelles temporalités et révolution des transports
Le rôle des élites locales dans l’invention du tourisme
Les sociétés savantes et le façonnage des « beautés de la Nation » - Les Alpes ou l’organisation institutionnelle du tourisme
La politisation du tourisme par le Touring Club de France -
De l’association de cyclistes au lobby - Un projet de société
II / Compter et classer
Le système statistique français : entre « vacances » et « tourisme »
Un double dispositif lent à se structurer - Des formes administratives fluctuantes - Des enquêtes moins approfondies, mais harmonisées
Les catégories statistiques internationales
Une grande hétérogénéité des définitions et des enquêtes - Les limites de l’approche statistique
Typologies en sciences sociales et études marketing
La fin de la statistique publique française sur le tourisme ?
III / La différenciation des pratiques
Partir en vacances : le creusement des écarts entre les classes sociales
« Massification » et inégalités - Niveaux de revenu, temps disponible et catégories sociales - La retraite : des grandes vacances ? - Destinations et types d’hébergements
Les fonctions éducatives du voyage
Le voyage des élites cosmopolites - Les séjours des couches supérieures du salariat - Les vacances des classes populaires
Les nouvelles formes du tourisme. De la quête de l’autre à la rencontre avec soi
Nouvelles authenticités - Mythologies de la rencontre - Malentendus touristiques et échanges professionnels - Eros et Thanatos - Retour à soi : tourisme des racines, quête généalogique, développement personnel
Les touristes non occidentaux : la quête de modernité
La quête de la modernité
IV / Les marchés du tourisme
Un développement artisanal
Du Club Méditerranée à Nouvelles Frontières
L’industrialisation du tourisme
La production de l’offre touristique : le rôle des collectivités locales
Une interpénétration du public et du privé
Emploi et conditions d’emploi
La naissance des métiers du tourisme - Comment travailler en vacances ? - Combien d’emplois ? - Types de main-d’œuvre et tourisme international
V / Un enjeu politique
Le tourisme, un outil politique d’État ?
Le tourisme colonial : magnifier l’œuvre de la France et séduire les colons - Encadrer le temps libre des classes populaires - La stratégie globale des loisirs - Le tourisme comme infrastructure : le cas de l’aménagement du Languedoc - Le désengagement progressif de l’État français - La politique touristique chinoise au service des « trois cultures » - La fiction au service du politique
Un enjeu de pouvoir ambivalent
De la Touraine… - … à Bali, en passant par le pays Dogon
VI / Mondialisations
Une mobilité mondialisante
Le touriste, métaphore de l’individu mobile et mondialisé - Une vision idyllique de la mobilité ?
Destinations globales
De Dubaï… - … au tourisme virtuel
L’Unesco, le patrimoine mondial et le tourisme culturel
Une doctrine mondiale contre les effets négatifs du tourisme international - Le tourisme culturel et la libéralisation des services - Le tourisme durable, nouvelle instance de légitimation ?
Conclusion / Une histoire de pouvoir
Une démocratisation non aboutie
L’enchantement du monde touristique
Le tourisme, un outil politique
Le tourisme, un grand récit
Repères bibliographiques



Saskia Cousin, anthropologue, est maîtresse de conférences à l’université François-Rabelais (IUT de Tours), chercheuse au Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-CNRS/EHESS) et chercheuse associée du CITERES (Tours). Elle anime, avec Bertrand Réau, le séminaire de recherche « Tourisme : recherches, institutions, pratiques » à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris).

Bertrand Réau, sociologue, est maître de conférences à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et chercheur au Centre de sociologie européenne (Paris). Il anime, avec Saskia Cousin, le séminaire de recherche « Tourisme : recherches, institutions, pratiques » à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris).



Saskia Cousin, an anthropologist, is a professor at the University François-Rabelais (IUT de Tours), a researcher at the Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-CNRS/EHESS) and associate researcher at the CITERES (Tours). Bertrand Réau, a sociologist, is a professor at the University Lyon-I, a researcher at the Centre de recherche et d’innovation sur le sport (Lyon) and an associate researcher at the Centre de sociologie européenne (Paris) Together they head the research group « Tourisme : recherches, institutions, pratiques » at the École des Hautes études en sciences sociales (Paris).

Aucun commentaire: