Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


dimanche 2 mai 2010

video: Bourdieu, Rencontre I.E.P./Sud Ouest 15 mars 2001


Pierre Bourdieu, Grand Oral à l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux dans le cadre des rencontres I.E.P/Sud Ouest le 15 mars 2001

Partie 1 : http://www.youtube.com/watch?v=4MHAyje1uyM
Partie 2 : http://www.youtube.com/watch?v=EwLNzdq3ZBI
Partie 3 : http://www.youtube.com/watch?v=uxCt2sZ7NQ4
Partie 4 : http://www.youtube.com/watch?v=AGzNmkXa94Y
Partie 5 : http://www.youtube.com/watch?v=VsK1LzZkfhU
Partie 6 : http://www.youtube.com/watch?v=hh-sd69AnBY
Partie 7 : http://www.youtube.com/watch?v=adn5qgPBRNc
Partie 8 : http://www.youtube.com/watch?v=koF-OdxR_MA
Partie 9 : http://www.youtube.com/watch?v=A1u8Z4t8COo
Partie 10 : http://www.youtube.com/watch?v=lrby8pEYasM
Partie 11 : http://www.youtube.com/watch?v=k12rx52SIp4

------

Audio conférence donnée par Pierre Bourdieu à l'IEP de Bordeaux, dans le cadre des rencontres IEP/Sud-Ouest, le 15 mars 2001 (Durée : 2 h 20 min).

------

Hommage à Pierre Bourdieu de la part de

l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux

Rencontres I.E.P./Sud Ouest


Les Rencontres I.E.P./Sud Ouest sont en deuil : Pierre BOURDIEU est mort, mercredi 24 janvier, à l'Hôpital Saint-Antoine, des suites d'un cancer.
Le 15 mars 2001, il était venu "subir" l'épreuve du Grand Oral, dans l'amphi Montesquieu.
En fait, cela avait constitué un véritable événement ; d'abord du fait de la richesse, de la profondeur et de la diversité de ses écrits dont les quatorze étudiants de l'équipe de préparation s'étaient partagé la lecture ; aussi parce que, durant cette après-midi ensoleillée, plus de mille personnes, bien au delà du monde universitaire, s'étaient retrouvées pour écouter cet intellectuel exigeant ; surtout parce que tout le monde avait été frappé par sa disponibilité à l'égard des étudiants, ainsi que par la conviction avec laquelle il avait répondu aux questions posées par son "jury", aussi bien pour synthétiser de façon éclatante des pans entiers de ses théories que pour raconter, avec des détails émouvants, des faits de son itinéraire personnel. Alors qu'il avait toujours été très discret sur lui-même.
Une illustration : cela faisait des années que nous l'invitions à honorer de sa présence une Rencontre I.E.P./Sud Ouest. Et chaque année, il trouvait une justification pour répondre aimablement mais négativement ; parce qu'en fait, il voulait rester cohérent avec sa critique des Grandes Ecoles ; il prenait donc un malin plaisir à refuser notre invitation. Au printemps 1998, il avait avancé l'argument que sa santé l'empêchait de prendre des engagements trop lointains... Evidemment, nous ne l'avions pas cru ! Et même, nous en avons plaisanté avec lui, lors de son passage à l'I.E.P, en mars dernier...
Sa disparition est une immense perte pour tous les dominés, pour tous ceux pour lesquels la Liberté ne relève pas d'un hypothétique état de fait mais oriente des actes et donc constitue un processus, davantage de résistance que de conquête ; aussi pour ceux pour lesquels les Sciences Humaines ne peuvent être qu'un instrument critique et non la continuation de la domination, par d'autres moyens. Certes, le décès d'un être humain est propice aux louanges, plus ou moins sincères et qui, par leur excès, peuvent parvenir à masquer la réalité des faits. Ceci est particulièrement vrai pour Pierre BOURDIEU : il ne faudra laisser personne tenter de faire oublier que son oeuvre a été un combat, c'est-à-dire que, bien évidemment, il avait des adversaires.

Christiane RESTIER, qui anima l'équipe de préparation de ce Grand Oral
Jean-Pierre LECOURT, Coordinateur des Rencontres I.E.P./Sud Ouest

1 commentaire:

jeremina Behaglebalan a dit…

C'est dommage que les vidéos ne marche plus.