Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 27 novembre 2014

écouter: William Irigoyen, Jeter le JT. Réfléchir à 20 heures est-il possible ?


écouter:
William Irigoyen, Jeter le JT. Réfléchir à 20 heures est-il possible ?
Atelier des médias, RFI, 14.11.2014

(1/2) William Irigoyen, Jeter le JT. Réfléchir à 20 heures est-il possible ?
Médialogues par Thierry Fischer, 04.10.2014
(2/2) William Irigoyen, Jeter le JT. Réfléchir à 20 heures est-il possible ?
Médialogues par Thierry Fischer, 11.10.2014
William Irigoyen
Jeter le JT. Réfléchir à 20 heures est-il possible ?
François Bourin
2014

Présentation de l'éditeur
Ce n’est pas une polémique antimédias de plus, mais une franche séance d'explications avec son métier, une mise au net avec la fabrication de l’info audiovisuelle et de son joyau encore à peu près intact : le JT, le journal télévisé de 20 heures. William Irigoyen, lui-même journaliste du sérail, s’insurge ici contre l’info industrielle, les stéréotypes de l’image, la déontologie floutée et surtout, l’étonnante paresse intellectuelle et le manque de prise de risque de la télévision de service public. Si le JT est (encore) considéré comme la grandmesse préférée des Français, un Vatican II de l’info est-il possible? L’auteur le croit et ouvre des piste. William Irigoyen, après avoir présenté le JT d’Arte, est journaliste sur la même chaîne, et critique littéraire.

Aucun commentaire: