Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



dimanche 20 septembre 2015

Carl Schorske (1915-2015)

Photo: Victoria Oscarrson


 Carl Schorske (1915-2015) Hommage sur le site Princeton University



Carl E. Schorske, in Actes de la recherche en sciences sociales

Conflit de générations et changement culturel. Réflexions sur le cas de Vienne, in Actes de la recherche en sciences sociales, 1979, 26, pp. 109-116

Vers les fouilles égyptiennes. Freud explorateur des cultures occidentales, in Actes de la recherche en sciences sociales, 1992, 95, pp. 2-12

La formation et l'évolution de Gustav Mahler, in  Actes de la recherche en sciences sociales. N 100, décembre 1993 


Bourdieu, in Essays in honor of Carl E. Schorske

Pierre Bourdieu, A Reflecting Story, in M.S. Roth (ed.), Rediscovering History. Culture,. Politics, and the Psyche (Essays in honor of Carl E. Schorske), Stanford University Press, 1994, p. 371-377


Aucun commentaire: