Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 31 juillet 2009

4 septembre, intervention de Fabien Nathan, La régulation sociale des risques de catastrophe.

Intervention (à l'invitation du collectif Kraken-Art) de Fabien Nathan le 4 septembre 2009 à 21H30 sur l'espace second life Pierre Bourdieu un hommage http://slurl.com/secondlife/Ecologia%20Island/75/226/21/?title=Pierre%20Bourdieu%20un%20hommage

La régulation sociale des risques de catastrophe. Résultats d’une étude dans les quartiers périphériques ouest de la ville de La Paz, Bolivie

Résumé

La thèse de doctorat présentée ici cherche à expliquer les facteurs causaux qui déterminent les catastrophes dites « naturelles » à La Paz (glissements de terrain, coulées de boue, etc.) et tente d'établir le lien entre la perception des habitants et des gestionnaires du risque, la construction historique du risque et la gestion du risque tant au niveau des habitants que de ceux qui sont censés le prendre en charge. Par "régulation sociale", nous entendons la manière dont une société construit (ou produit) et considère les risques auxquels elle est exposée, et comment elle les gère. Autrement dit, on cherche à comprendre et expliquer le processus de production et de gestion des risques (et en particulier, de la vulnérabilité aux aléas mentionnés) par la société considérée, et ce à plusieurs niveaux : du niveau des foyers jusqu’à celui de la ville en passant par les communautés. La thèse s’appuie sur un travail de construction théorique ainsi qu’un terrain de plus de 2 ans dans les bidonvilles de la ville de La Paz peuplés essentiellement d’indigènes Aymara pauvres d’origine rurale et de classes moyennes basses de la ville de La Paz.
(La soutenance de cette thèse est prévue le 11 septembre 2009 à 14h à l’IHEID de Genève)

----
Suivez ces liens pour écouter et poser vos questions:
Comment s'inscrire sur second life? http://www.secondlifeforum.fr/inscription.php
Second Life Registration http://www.secondlife.com/join/?u=6ff0a41ed5bd4012aeec059dcaf9e720
Une fois l'inscription faite et le logiciel téléchargé on clique sur le lien suivant pour aller directement sur l'espace Pierre Bourdieu un hommage
http://slurl.com/secondlife/Ecologia%20Island/75/226/21/?title=Pierre%20Bourdieu%20un%20hommage

Aucun commentaire: