Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 19 février 2010

Les Rencontres Abdelmalek Sayad, « Algériens de France et Algériens en France », 26 février

Les Rencontres Abdelmalek Sayad
«Algériens de France et Algériens en France»
Journée organisée par le CREOPS en partenariat avec la MMSH d’Aix, l’IREMAM, la Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale (BMVR-L’Alcazar) et Med in-Marseille avec le soutien de l’Acsé et de la Ville de Marseille.
Responsable: Kamel Chachoua
Intervenants : Ahmed Mahiou, Benamar Mediene, Gilles de Gantes, Kamel Chachoua, Mohammed Tozy et Saïd Belgidoum

Vendredi 26 février 2010
9h à 14h
L’Alcazar, 58 cours Belsunce à Marseille

Programme http://iremam.univ-provence.fr/IMG/pdf/PROGRAMME_ALCAZAR.pdf

Lire la présentation de cette première rencontre par Kamel Chachoua, chercheur en anthropologie à l’IREMAM et responsable des Rencontres Abdelmalek Sayad http://www.med-in-marseille.info/spip.php?article749

Aucun commentaire: