Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



samedi 17 avril 2010

Journées d’étude: POLITIQUES DE LA LITTERATURE: BOURDIEU, SARTRE, FOUCAULT, 29 et 30 avril 2010

POLITIQUES DE LA LITTERATURE: BOURDIEU, SARTRE, FOUCAULT

Journées d’étude du Groupe belge d’Etudes Sartriennes (groupe de contact FNRS)

Université de Liège, 29 et 30 avril 2010

Programme:

Jeudi 29 avril

9h30 Jean-François Louette (Paris IV – Sorbonne), « Le deuxième sexe dans Les Mains sales »
10h30 Gianluca Vagnarelli (ULg), « Démocratie et communication littéraire dans Qu’est-ce que la littérature ? de Sartre »
11h30 Jacques Lecarme (Paris III – Sorbonne Nouvelle), « Sartre et Bourdieu: Refus de l’autobiographie, passage à l’acte autobiographique, présence inévitable de Flaubert »
12h30 – 14h Pause midi

14h Jacques Dubois (ULg), « Flaubert analyste de Bourdieu »
15h François Provenzano (FNRS/ULg), « L’ellipse du sujet. Bourdieu et Foucault face à la littérature comme discours »
16h Thomas Bolmain (FNRS/ULg), « Une éthique de la littérature : Foucault, de Kant à Lacan »

Vendredi 30 avril

10 h Daniel Giovannangeli (ULg), « Entre littérature et philosophie. Mallarmé et Derrida »
11h Julien Pieron (FNRS/ULg), « De l’ »hermétisme » à l’émancipation – réflexion sur le Mallarmé de Rancière »
12h – 14h Pause midi

14h Philippe Sabot (Lille III), « L’engagement imaginaire de Jean-Paul Sartre »
15h Fabio Caprio Leite de Castro (CAPES/ULg), « Le public et l’esprit objectif chez Sartre »
16h Grégory Cormann (ULg), « « Des muets qui veulent parler ». Politique, langue et littérature chez le dernier Sartre »

Lieu : Université de Liège, Salle de l’Horloge, place du XX-Août, 7. Bât. A1
Contacts : tbolmain@ulg.ac.be ou gregory.cormann@ulg.ac.be

Aucun commentaire: