Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 15 avril 2010

à paraître: Agone 43, « Comment le genre trouble la classe »


Agone 43
« Comment le genre trouble la classe »
Agone
À paraître le 18/06/2010










SOMMAIRE

Éditorial: Ce que le tournant postmoderne fait au féminisme la rédaction

Le marxisme et l’origine de l’oppression des femmes, une nécessaire réactualisation, Christophe Darmangeat

« Une force féminine consciente et responsable qui agisse en tant qu’avant-garde de progrès ». Le mouvement des Mujeres Libres (1936–1939), Miguel Chueca

Une femme de mineur à la tribune de l’Année internationale de la femme (1976), Domitila Barrios de Chungara ; traduit de l’espagnol par Louis Constant et présenté par Elsa Laval

Féminisme et postmodernisme, Sabina Lovibond ; traduit de l’anglais par Bruno Ambroise et Valérie Aucouturier

Pourquoi le post-structuralisme est une impasse pour le féminisme, Barbara Epstein ; traduit de l’anglais par Philippe Olivera

Peut-on penser une construction performative du genre ?, Bruno Ambroise

La leçon de choses
Au service de Robert Walser. Notes éditoriales, Anne-Lise Thomasson et Thierry Discepolo
Un point c’est tout, Robert Walser ; traduit de l’allemand par Lucie Roignant
Note du traducteur, suivi de Curriculum. À propos de L’Homme à tout faire, Walter Weideli

Histoire radicale
Victor Serge (1890–1947). De la jeunesse anarchiste à l’exil mexicain. Présentation par Charles Jacquier
De Paris à Barcelone, Rirette Maîtrejean
Un homme de pensée et d’action au service de la vérité et de la liberté, Julian Gorkin
Le groupe Socialisme y Libertad. L’exil antiautoritaire d’Europe au Mexique et la lutte contre le stalinisme (1940–1950), Claudio Albertani ; traduit de l’espagnol par Miguel Chueca

Aucun commentaire: