Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mardi 20 juillet 2010

Actualité de la pensée d'Abdelmalek Sayad. Actes du colloque international 15 et 16 juin 2006



Actualité de la pensée d'Abdelmalek Sayad
Association des Amis d’Abdelmalek Sayad
Editions Le Fennec
2010


Présentation de l'éditeur
Reprenant les contributions au colloque international organisé en 2006 par l'Association des Amis d'Abdelmalek Sayad, cet ouvrage permet de (re)découvrir l'oeuvre de cet immense sociologue, disparu en 1998, ainsi que ses effets et prolongements dans la recherche internationale sur les migrations (Brésil, Turquie, Italie,…).

Des contributions qui éclairent son oeuvre, mais qui révèlent aussi en filigrane les traces laissées chez tous ceux qui l'ont connu et qui avaient été sensibles, comme le dit Christian de Montlibert, “à son intelligence, à la clarté et à la précision de son langage, à sa gentillesse,… à son sens des difficultés et des contradictions de l'humaine condition“.

Actes du colloque international 15 et 16 juin 2006

Aucun commentaire: