Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 8 juillet 2010

Göran Therborn, Les sociétés d'Europe du XXe au XXIe siècle


Göran Therborn
Les sociétés d'Europe du XXe au XXIe siècle
Traduit par Mathieu Zagrodzki
Titre original: European modernity and beyond : the trajectory of European societies, 1945-2000
Armand Colin
2009




Présentation de l'éditeur
Comment faire la sociologie de l’Europe ? Comment a-t-elle évolué au cours de la seconde moitié du XXe siècle ? Qu’est-ce qui la relie au reste du monde ? Où va-t-elle en ce début de XXIe siècle ? En développant une sociologie comparative et historique des sociétés européennes à partir de l’analyse de données macrosociologiques, économiques, géographiques et culturelles, Göran Therborn présente une image inédite de la réalité sociale du continent, de sa diversité et de ses dynamiques de transformation de 1945 à nos jours.
L’« Europe » n’est pas confinée ici à sa partie occidentale, et encore moins à la seule Union européenne, mais s’étend de l’Atlantique à l’Oural. À travers le croisement systématique des destinées de l’Europe de l’Ouest et de l’Est, avant, pendant et après la période communiste, cet ouvrage fondamental, véritable manuel de sociologie générale et comparative, interroge la trajectoire et la signification de la modernité européenne.

The European community has evinced dramatic changes since the conclusion of the second World War; both individually and collectively, its nations have experienced continuous shifts in political, cultural, and economic climes. Has this process resulted in greater solidarity among European nations--and with others on the globe--or has it only strengthened disparities? To what extent has the period 1945-2000 produced fundamental differences or revealed areas of continuity? Through his broad-ranging analysis of the profile of contemporary European societies, Göran Therborn assays the development and outcome of such crucial issues as mass consumption, collective memory and identities, modes of collective action, and the two great steering projects of the times: socialism in the East and European union in the West. Combining theoretical depth with empirical data, this volume will be essential reading for all students of the politics and sociology of Europe and of contemporary industrial societies.

Göran Therborn
Professeur de sociologie à l’Université de Cambridge
Göran Therborn holds the Chair of Sociology since October 1st 2006. Previously he was co-Director of the Swedish Collegium for Advanced Study in Uppsala, and University Professor of Sociology at Uppsala University.
He was born in 1941 and was educated at Lund University, in sociology, politics, and economics, where he was the last social scientist to receive the old Fil. Dr. degree in 1974. He was Professor of Political Science in the Netherlands in the 1980s. For shorter periods he has taught in Eastern Europe was well as in half a dozen countries of Western Europe, in the Americas from Boston to Buenos Aires, in Asia in Tehran and Seoul, and in Australia.

Aucun commentaire: