Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mardi 2 novembre 2010

LE RAISONNEMENT SOCIOLOGIQUE À L'OUVRAGE Théorie et pratiques autour de Christian Montlibert

LE RAISONNEMENT SOCIOLOGIQUE À L'OUVRAGE
Théorie et pratiques autour de Christian Montlibert

Ouvrage coordonné par Clément Bastien, Simon Borja, David Naegel
Questions sociologiques
L'Harmattan
2010

Présentation de l'éditeur
Cet ouvrage livre une collection de regards sociologiques qui témoigne d'une détermination à expliquer et comprendre toujours davantage l'activité du monde social. Si les dynamiques de transformation et les agencements du monde social sont complexes, ils n'en sont pas pour autant hasardeux. La série d'articles présentée fournit au lecteur, initié ou non à la discipline, des synthèses, des exposés et des démarches de recherche sur divers objets qui ont pour pont commun d'analyser le monde social sous l'angle de la domination.

Aucun commentaire: