Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mercredi 22 juin 2011

écouter: entretiens: Jérôme Meizoz autour de son livre La Fabrique des singularités : Postures littéraires II

écouter: Jérôme Meizoz à propos des Lettres au pendu et de La Fabrique des singularités
Entre les lignes, 24 mai 2011

Jérôme Meizoz entretien avec le journaliste Christian Ciocca (RSR). Lectures et soirées littéraires de la MLG
Jérôme Meizoz présente La Fabrique des singularités et Fantômes, un recueil de nouvelles illustrées par le peintre Zivo (Éditions d'en bas, 2010). Le mardi 17 mai 2011, à l'Espace Rousseau
Sur ce podcast vous pouvez écouter l'enregistrement des soirées littéraires organisées par la Maison de la Littérature à Genève (MLG). Ce podcast est hébergé et géré par Radio::Sheherazade.ch.
Téléchargez Jérôme Meizoz 02-07-2011 (40.78 MB)
Durée: 59:23 min. - Type de fichier: mp3 - Bitrate: 96 Kbps - Fréquence: 44100 Hz

Aucun commentaire: