Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 21 octobre 2011

Images d’Algérie de Pierre Bourdieu, conférences, Strasbourg, Du 26/11/2011 au 12/02/2012

7e Festival Strasbourg-Méditerranée

Images d’Algérie de Pierre Bourdieu
Hommage à Pierre Bourdieu

Images d’Algérie de Pierre Bourdieu<br />
Hommage à Pierre Bourdieu
© Fondation Pierre Bourdieu, St. Gallen / Courtesy : Camera Austria, Graz
Du 26/11/2011 au 12/02/2012
Vernissage le 26/11/2011 à 18h00
Lieu Stimultania,
33, rue Kageneck, à Strasbourg
Tarifs Entrée gratuite
Description Proposé par Stimultania et l'Université de Strasbourg

Cette exposition présente une sélection de 150 images, parmi les 600 photographies prises par Pierre Bourdieu en Algérie, de 1958 à 1961. D'abord appelé du contingent en 1955, Pierre Bourdieu séjourne ensuite en Algérie entre 1958 et 1960 et enseigne à la Faculté de Lettres d'Alger jusqu'en 1960.
C'est dans ce pays secoué par la guerre anticoloniale que s'affirme la vocation de ce jeune philosophe pour le métier de sociologue, et qu'il utilise la photographie comme support à ses recherches.
Ces images sont aussi, par leur valeur documentaire, une source d'information sur la société algérienne et un moyen de compréhension de nos histoires communes. La beauté des photographies de Pierre Bourdieu est impressionnante. Elle tient dans la force de ses cadrages et dans l'attention particulière qu'il porte à ce pays, à son regard porté sur ces hommes et ces femmes qu'il veut réhabiliter dans ses images.
Pierre Bourdieu place son oeuvre photographique dans le contexte de son travail sociologique, tout en soulignant les liens d'affection qu'il entretenait avec ce pays. D'Alger à la Kabylie, Bourdieu capte une Algérie en pleine mutation. Un demi-siècle est passé et, aujourd'hui encore, ses images témoignent

Autour de l'exposition Images d'Algérie de Pierre Bourdieu

Autour de l'exposition Images d'Algérie de Pierre Bourdieu<br />
Hommage à Pierre Bourdieu
Le 27/11/2011 à 11h00
Rencontre et échanges avec le public autour de l'exposition Images d'Algérie de Pierre Bourdieu, avec café, croissants et brioches.

En présence de Salah Oudahar, directeur artistique du Festival Strasbourg-Méditerranée, de Vincent Dubois, vice-président de l'Université de Strasbourg et délégué à la culture, de Christine Frisinghelli de Camera Austria à Graz, Autriche et Franz Schultheis de la Fondation Pierre Bourdieu à St Gallen en Suisse, commissaires de l'exposition.

Images © Fondation Pierre Bourdieu, St. Gallen / Courtesy : Camera Austria, Graz

Pierre Bourdieu : photographe ?

Pierre Bourdieu : photographe ?
Le 29/11/2011 à 19h00

Dans les années 60, Pierre Bourdieu se munit d'une chambre 6x6 posée sur le nombril et, regardant vers le bas et non en face, il enregistre une réalité et réalise un témoignage visuel historique de l'Algérie. Considérant la photographie comme un instrument social et un art populaire, il l'utilise au service de l'ethnographie. Cependant, quand il accepte d'exposer ses Images d'Algérie au même titre qu'un artiste, Pierre Bourdieu questionne le champ de l'art et ses règles.
La photographie est en quelque sorte un « go-between ». Elle peut être documentaire, sociale, journalistique, scientifique, humaniste, conceptuelle, plasticienne, de mode, ...
Pierre Bourdieu, photographe ? - une conférence qui dévoile « l'oeuvre » de Pierre Bourdieu et interroge la photographie comme un art complexe et évolutif.

Avec Johann Defer, normalien, chercheur, doctorant et moniteur
au Centre d'Études et de Recherches Comparées sur la Création à l'École Nationale Supérieure de de Lyon et en présence de David Gauthier, responsable des affaires culturelles et chargé de mission « images » à l'ENS de Lyon, critique et commissaire d'expositions. Modération assurée par Stimultania.
Images © Fondation Pierre Bourdieu, St. Gallen / Courtesy : Camera Austria, Graz

Bourdieu, la science et la politique

Bourdieu, la science et la politique<br />
Hommage à Pierre Bourdieu
Le 03/12/2011 à 17h00

Les racines politiques de la sociologie de Bourdieu plongent dans ses premières enquêtes sur une société algérienne bouleversée par la colonisation. Pour restituer les conditions de vie et devenirs possibles des paysans et travailleurs urbains secoués par une économie de marché, il privilégie alors l'engagement sociologique, contre le savoir ethnologique et pouvoir politique de l'époque.
Cette expérience algérienne est doublement décisive dans son parcours intellectuel. Elle sera à l'origine de son projet de légitimation de la discipline sociologique entre Alger et Paris et lui fournira les outils et concepts qui ont rendu possible sa sociologie de la domination en France.

Avec Amin Perez, doctorant en sociologie à l'Écoles des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.
Images © Fondation Pierre Bourdieu, St. Gallen / Courtesy : Camera Austria, Graz

Bourdieu en Algérie : naissance d'un sociologue

Bourdieu en Algérie : naissance d'un sociologue<br />
Hommage à Pierre Bourdieu
Le 08/12/2011 à 19h00

À son arrivée en Algérie comme appelé du contingent, Pierre Bourdieu, agrégé de philosophie, connaît peu de choses à la sociologie. L'expérience algérienne est pour lui l'occasion de s'y consacrer, à partir d'enquêtes sur la Kabylie, les structures familiales, ou encore la confrontation des structures économiques locale et coloniale. Les travaux réalisés alors (Sociologie de l'Algérie, 1958, Travail et travailleurs en Algérie, 1963, Le déracinement, 1964) forment, au-delà de leur apport empirique, la base d'un travail théorique qu'il ne cessera de développer par la suite.
L'Algérie coloniale et la guerre d'indépendance sont également propices à l'engagement de l'intellectuel critique que fut Pierre Bourdieu.

Avec Enrique Martín Criado, Université de Séville, auteur de Les deux Algéries de Pierre Bourdieu, Éditions du Croquant, 2008.
Images © Fondation Pierre Bourdieu, St. Gallen / Courtesy : Camera Austria, Graz

(merci à Vincent Dubois pour l'info)

Aucun commentaire: