Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mercredi 25 avril 2012

écouter: Smaïn Laacher, Dictionnaire de l'immigration en France

écouter:
Smaïn Laacher, à propos du Dictionnaire de l'immigration en France
Paris sur mer, Radio Ô, 23/04/2012
 Smaïn Laacher, à propos du Dictionnaire de l'immigration en France 
L’Invité de 8h20, Africa n°1, 10/04/12


Dictionnaire de l'immigration en France
Sous la direction de Smaïn Laacher
Larousse
2012

Présentation de l'éditeur
Premier ouvrage du genre, le Dictionnaire de l'immigration en France est un recueil critique de mots et de concepts que le droit, le discours politique, le propos ordinaire véhiculent pour nommer et qualifier des personnes et des groupes n'appartenant pas à l'ordre national, ou n'étant pas perçus comme lui appartenant naturellement. Il y a peu de domaines de la vie sociale, économique, politique et culturelle où les mots employés vont de soi. 
Le débat public sur l'immigration et les immigrés, quelle que soit leur nationalité, est celui qui, sans aucun doute, permet toutes les approximations et les inexactitudes. Cet ouvrage se propose donc d'être un répertoire rigoureux de mots à enjeux, ceux qui soulèvent des difficultés de définition et des problèmes de compréhension. Expliquer et faire le point sur un thème au carrefour d'une pluralité de disciplines en sciences humaines, telle fut notre ambition. 
Ce dictionnaire était plus que nécessaire. Il était devenu une urgence intellectuelle et scientifique.

1 commentaire:

La justice a dit…

Ce Smain Laacher est quand même très ambivalent, notamment sa prise de position par rapport au "voile intégrale". Alors que dans tout le reste de l'entretien il parle en tant que chercheur et en tant que sociologue et justifie ses prises de positions depuis cette posture, par exemple sur la statistique ethniques.

Dans le cas du "voile intégrale" il aurait été intéressant de l'entendre historiciser l'apparition de ce "débat" dans l'espace public, les acteurs qui l'ont porté et sa place dans un espace de prises de positions (pour parler en termes bourdieusiens), à partir de quand la "burka" fait problème, pour qui, dans quel contexte. Smaïn Laacher aurait également put essayer de reformuler la question du journaliste, ce qu'il n'a pas hésité à faire à d'autres moments, pour qu'elle soit pertinente sociologiquement.

Mais non, ici Smaïn Laacher a préféré lâcher un avis tranché et catégorique, le soutient à la loi, comme s'il s'agissait d'une évidence, du haut de la légitimité que lui confère sa position de chercheur.