Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 14 novembre 2013

Emmanuelle Zolesio, Chirurgiens au féminin ? Des femmes dans un métier d’hommes

Emmanuelle Zolesio
Chirurgiens au féminin ?
Des femmes dans un métier d’hommes
P.U.Rennes
2012

Table des matières

Présentation de l'éditeur
"Un père et son fils ont un grave accident de voiture. Le père meurt. Le fils est entre la vie et la mort. On l'amène aux urgences et le chirurgien qui le voit dit : "Je ne peux pas l'opérer car c'est mon fils. "Comment cela se fait-il ?" La réponse à la devinette (le chirurgien est la mère de l'accidenté) ne vient généralement pas à l'esprit tant il est solidement établi que le chirurgien doit être un homme. Loin d'ailleurs de relever du stéréotype, le fait reste statistiquement avéré puisqu'on recense à peine 10 % de femmes en chirurgie digestive alors que les femmes sont désormais majoritaires parmi les étudiants en médecine. 
Comment expliquer que la chirurgie soit restée à ce point un bastion masculin ? Que signifie être une femme dans un métier réputé être celui d'hommes ? Qu'est-ce qui motive le choix de ce métier statistiquement minoritaire pour une femme ? Comment des dispositions "féminines s'adaptent-elles aux exigences et attentes de ce métier ? Quelles relations avoir avec les collègues hommes ? Avec les infirmières ? Et avec les patients ? 
Telles sont les questions auxquelles se propose de répondre Emmanuelle Zolesio, offrant au lecteur une plongée ethnographique souvent saisissante dans le monde éminemment masculin, voire viril, de la chirurgie digestive. Comparant la situation des femmes chirurgiens avec celle d'autres femmes dans des métiers d'hommes, l'auteur souligne que la transgression de genre ne relève ni du hasard ni d'un libre choix des acteurs. A travers l'analyse des exceptions que représentent les femmes chirurgiens, l'ouvrage éclaire aussi plus largement le contenu du métier de chirurgien, le « tempérament » chirurgical, l'humour professionnel sexiste et grivois, ainsi que les relations médecins-patients.
Emmanuelle Zolesio, ancienne élève de l’École normale supérieure de Lyon, est sociologue du genre et de la profession médicale. Ce livre est issu de sa thèse, intitulée Chirurgiens au féminin ? Socialisation chirurgicale et dispositions sexuées de femmes chirurgiens digestifs, soutenue à l’université Lyon 2 en 2010.

Aucun commentaire: