Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 23 mai 2014

Antonin Cohen, Le régime politique de l'Union européenne

Antonin Cohen
Le régime politique de l'Union européenne
Repères
La Découverte
2014

Présentation de l'éditeur
Le régime politique de l'Union européenne se perpétue dans un épais brouillard. La plupart des citoyens le discernent malaisément. Trop compliqué ! Trop ennuyeux !
De loin en loin, un tintamarre crève le silence pour dénoncer ce qui se trame derrière son dos. Trop autoritaire ! Trop libéral ! Ce « Repères » a pour ambition de dissiper ce brouillard. Il offre une description simple des institutions de l'Union européenne. Il donne une vision globale de sa production normative. Il présente une image limpide de ses rapports de force politiques. Il fournit une analyse précise de ses élites dirigeantes.
Les nombreux graphiques inédits permettent de lire en un coup d'oeil les évolutions fondamentales du régime : la prépondérance des gouvernements de droite au sein du Conseil européen, le déclin de la participation lors des élections européennes. Il donne à des questions récurrentes des réponses sans détour. Le Parlement français a-t-il perdu tout pouvoir de contrôle sur l'Union européenne ? Le nombre de directives européennes est-il supérieur au nombre de lois nationales ?
Bref, il constitue le vade-mecum indispensable pour comprendre, au-delà des élections européennes, l'avenir de l'Union européenne. 
Antonin Cohen est professeur agrégé des universités en science politique. Il enseigne aux universités de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, Paris-I Panthéon-Sorbonne, Rennes-I et Sciences-Po Rennes. Il a codirigé le Nouveau manuel de science politique aux Éditions La Découverte (2009).

Aucun commentaire: