Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 1 janvier 2016

écouter: Nancy Green, Les Américains de Paris. Hommes d’affaires, comtesses et jeunes oisifs, 1880-1941


écouter: Nancy Green, Les Américains de Paris. Hommes d’affaires, comtesses et jeunes oisifs, 1880-1941
Conférence-débat de l'UniverCité, 13 Janvier 2015

Nancy Green 
Les Américains de Paris
Hommes d’affaires, comtesses et jeunes oisifs
1880-1941
Belin
2014

Présentation de l'éditeur
Traduit par Patrick Hersant 
L'histoire des Américains implantés dans la Ville Lumière reste à écrire. Elle se déroule en parallèle de celle, mieux connue, de leurs compatriotes venus chercher en France une inspiration créatrice, mais s'en démarque sur un point essentiel : si de nombreux Américains ont fait le voyage en quête de civilisation (européenne), la plupart sont venus promouvoir la leur. Lors même que les peintres et les écrivains de la fameuse « génération perdue » expriment leur malaise face à la modernité — et à la place qu'y occupe l'Amérique —, certains de leurs compatriotes ont traversé l'Atlantique dans un tout autre but : vendre la modernité américaine, ou du moins s'y efforcer.
Nancy L. Green, née à Chicago, est directrice d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, où elle est membre du Centre de Recherches Historiques. Ses publications incluent, notamment, Du Sentier à la Septième Avenue, La Confection et les immigrés, Paris-New York 1880-1980, coll. « L'univers historique », Seuil, 1998 ; Citoyenneté et émigration : Les politiques du départ (avec François Weil, dirs.), Éd. de l'EHESS, 2006.



Aucun commentaire: