Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 17 juin 2010

Les grands patrons en France. Du capitalisme d’État à la financiarisation, François-Xavier DUDOUET, Éric GRÉMONT



François-Xavier DUDOUET, Éric GRÉMONT
Les grands patrons en France
Du capitalisme d’État à la financiarisation

Lignes de repères
2010


Présentation de l’éditeur
Alors que la crise renforce les interrogations quant à la légitimité des élites, les grands patrons du CAC 40, constituent toujours un univers mal connu. Ou prompt à susciter tous les fantasmes, des retraites chapeaux au Fouquet’s !
Reposant sur une solide analyse socio-économique du capitalisme français moderne, l’ouvrage montre comment les élites patronales françaises, souvent d’origine étatique, se sont converties aux vertus de la financiarisation ; non contentes d’accompagner la mutation du capitalisme d’Etat vers la financiarisation, ces élites l’ont bien souvent conduite, protégeant ainsi leurs positions sociales.
Analysant en détail parcours scolaire, réseaux et relations d’affaires, les auteurs soulignent un paradoxe : les élites patronales, de plus en plus tournées vers l’international, sont toujours profondément enracinées dans les milieux d’affaires français.
Comment parvenir, dans ce contexte, à relever les défis de l’après krach financier et d’une mondialisation toujours plus exacerbée ?

François-Xavier DUDOUET, chercheur au CNRS et enseignant à Paris Dauphine, est spécialiste des élites économiques et de la gouvernance d’entreprises.
Eric GRÉMONT, économiste, est président de l’OpesC (Observatoire politico-économique des structures du capitalisme).

Lire le compte-rendu par Laurent Jeanpierre

Aucun commentaire: