Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mercredi 25 mai 2016

Max Weber, Concepts fondamentaux de sociologie

Max Weber
Concepts fondamentaux de sociologie
Gallimard
Tel
2016
Présentation de l'éditeur
Édition et trad. de l'allemand par Jean-Pierre Grossein
Pourquoi toujours revenir à Max Weber? Il disait de son œuvre – pour s’en réjouir – qu’elle était appelée, comme tout travail scientifique, à être dépassée. Eu égard aux incertitudes qui s’emparent à nouveau des sciences sociales – de la sociologie, en particulier – quant à leurs fondements et à leurs objets, le plus grand profit pourra être tiré de la lecture des textes inédits en français qui sont présentés ici. Max Weber y affiche l’ambition de «formuler en des termes que nous espérons plus appropriés et un peu plus corrects ce que toute sociologie empirique veut dire effectivement quand elle parle des mêmes choses».
Une réflexion sur l’épistémologie et la méthodologie des sciences sociales, sur leur «logique», s’imposait d’autant plus, aux yeux de Weber, qu’un ébranlement des modèles d'intelligibilité au sein des sciences sociales (économie et histoire en tête) touchait aux «problèmes en apparence les plus élémentaires de notre discipline, sa méthode de travail, sa manière de former ses concepts et la validité de ceux-ci.»  


Aucun commentaire: