Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mardi 30 juin 2009

à paraître: Quentin Skinner, Hobbes et la liberté républicaine

HOBBES ET LA CONCEPTION RÉPUBLICAINE
DE LA LIBERTÉ
Traduit de l’anglais par Sylvie Taussig
Quentin SKINNER
Collection Bibliothèque Albin Michel Idées
En librairie le 3 septembre 2009
(traduction de Hobbes and Republican Liberty, Cambridge University Press: 2008)

http://www.history.qmul.ac.uk/staff/skinnerq.html



L’AUTEUR
Quentin Skinner est professeur d’histoire moderne à l’université de Cambridge et historien spécialisé en
sciences politiques.
Il est lauréat de plusieurs prix prestigieux, dont le Wolfson Prize for History (1979) et le Balzan Prize en
2006.

Aucun commentaire: