Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 19 août 2010

video et article: Alain DESROSIERES, L’influence de Pierre Bourdieu


video et article: Alain DESROSIERES, L’influence de Pierre Bourdieu



(Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à  mesure,  Gilbert Quélennec)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Alain DESROSIERES, « Une rencontre improbable et ses deux héritages », in Encrevé, P., Lagrave R.-M. (dir.), Travailler avec Bourdieu,  Flammarion, 209-218. aussi Quand Bourdieu enseignait la sociologie à l'ENSAE et quelques héritages ultérieurs , in Variances n°31 (01/10/2007), aussi Bourdieu et les statisticiens : une rencontre improbable et ses deux héritages in  Pour une sociologie historique de la quantification, Presses des Mines ParisTech, 2008

video: Alain DESROSIERES, L’influence de Pierre Bourdieu à partir de 14:54
"Sociologie et statistiques : Retour sur « Comment faire des choses qui tiennent : histoire sociale et statistique »", Lundi 28 février 2005, EHESS




--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
 
voir également:   






Aucun commentaire: