Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 15 novembre 2010

Pierre Bourdieu, het denken van grenzen-thinking about limits

Het denken van grenzen (trad. R. Hofstede & Dirk Pels), in: Krisis (Amsterdam), Nr. 42 (1991), S. 5-15.

Thinking about Limits , in: Theory, Culture & Society (SAGE, London, Newbury Park and New Delhi), Vol. 9
(1992), 37-49, aussi in: Mike Featherstone (Hg.): Cultural Theory and Cultural Change, London 1992: Sage Publications, S. 37-49.

'Penser les limites' is the introduction to four Lecons de sociologie given in December 1989 at the Maison Descartes, Amsterdam. Edited from tape by Dick Pels and Rokus Hofstede.


Aucun commentaire: