Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 31 décembre 2010

écouter et lire: Vincent Bontems à propos de Bachelard

écouter:

Vincent Bontems, Au cœur de la recherche (4/4) : "Voir le cerveau penser ? La recherche à Neurospin", Sur les docks par Jean Lebrun, 03.02.2011

Vincent Bontems, La tête au carré, 21 janvier 2011

Vincent Bontems, Gaston Bachelard, Info sciences, 13 janvier 2011

Vincent Bontems à propos de Bachelard (fin de l'émission)
Les Nouveaux chemins de la connaissance
13.12.2010

Table ronde  Images scientifiques : réalité ou illusion ?
Nano, astro, cerveau : la force des images
Journée scientifique à la Cité des Sciences (20 novembre 2010)

lire:

Métaphores et analogies du mouvement. Les opérateurs dynamiques chez Gaston Bachelard, Kairos. Revista de Filosofia & Ciência, 1, 2010

L'actualité de l'épistémologie historique / The topicality of historical philosophy of science, Revue d'histoire des sciences, 2006, Numéro 59-1, pp. 137-147
 
 

Aucun commentaire: