Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


lundi 13 décembre 2010

Pierre Bourdieu, Vive la crise! For heterodoxy in social science

Pierre Bourdieu, Vive la crise! For heterodoxy in social science, Theory and Society, Volume 17, Number 5 / September 1988, 773-787

Résumé
This article is based on notes prepaired for an invited lecture entitled ldquoBeyond the False Antinomies of Social Science,rdquo delivered at the Department of Sociology at the University of Chicago in April 1987. Since these notes were originally prepared for oral presentation with the intention of provoking discussion rather than for publication, certain passages have been omitted others added to elaborate briefly on remarks that could only be sketched out in the public presentation. The translation and bibliographic notes are by Loic J. D. Wacquant.

Aucun commentaire: