Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 23 mai 2011

écouter: Jean-Louis Fabiani, Conférence "Qu'est-ce qu'un philosophe français ? L'analyse sociologique d'une institution de savoir"


écouter Jean-Louis Fabiani, Conférence "Qu'est-ce qu'un philosophe français ? L'analyse sociologique d'une institution de savoir"
Conférence dans le cadre du cycle "Lire des Livres"
ENSSIB
19 avril 2011

Votre navigateur doit être équipé du plugin flash pour pouvoir lire la vidéo en ligne.
Si ce n'est pas le cas, cliquez ici pour l'obtenir, ou téléchargez le fichier sur votre ordinateur grâce au lien ci-dessous afin de le lire avec le logiciel de votre choix.



Aucun commentaire: