Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 10 janvier 2013

video: Quentin Skinner, So, what does freedom mean to us? + On the Liberty of Republics

Professor Quentin Skinner, Barber Beaumont Professor of the Humanities, Queen Mary, University of London, 30 August 2012 'So, what does freedom mean to us?'

The lecture was introduced by Professor Paul Patton, School of Humanities, UNSW
Prof Quentin Skinner's So, what? Lecture audio

The Republican Tradition: From the Hanseatic League to the Era of Enlightenment

The conference opened with the public keynote address «On the Liberty of Republics» by Professor Quentin Skinner (Queen Mary, University of London) on Friday evening, December 7, 2012.


Aucun commentaire: