Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 27 janvier 2014

écouter: Michel Bozon, Michelle Perrot, Sophie Bessis, Au Bazar du genre: Féminin et masculin en Méditerranée

écouter:
1) Michel Bozon, Michelle Perrot, Sophie Bessis, Au Bazar du genre Féminin et masculin en Méditerranée
7 milliards de voisins, 25.06.2013
2) Michel Bozon, Michelle Perrot, Sophie Bessis, Au Bazar du genre Féminin et masculin en Méditerranée
7 milliards de voisins, 25.06.2013
Au Bazar du genre
Féminin et masculin en Méditerranée
Sous la direction de Denis Chevallier
Michel Bozon 
Michelle Perrot 
Florence Rochefort
MuCEM / Editions Textuel
2013

Présentation de l'éditeur
En Méditerranée, la place des hommes et des femmes a longtemps semblé aller de soi. Ce n’est plus le cas. En témoignent les nombreux documents, objets ethnographiques et photographies présentés dans ce livre. En témoignent aussi les œuvres d’artistes contemporains qui, depuis les années 1960, accompagnent cette remise en question.
Pourtant, dans un paysage mouvementé, le panorama reste contrasté. Contrôle de la fécondité, progrès de l’éducation des femmes et mouvements féministes transforment les sociétés, mais les inégalités dans l’emploi, la famille ou le droit perdurent. L’aspiration à être soi-même se déploie dans un monde où Internet et les réseaux sociaux permettent toutes les subversions, mais l’espace public reste peu accueillant envers les femmes et les minorités sexuelles. La hiérarchie des sexes et des sexualités est bel et bien ébranlée mais les crispations anti-égalitaires révèlent à quel point le genre est devenu un enjeu politique et culturel. 
Dans cet ouvrage, 35 spécialistes, anthropologues, sociologues et historiens, proposent une synthèse comparée sur le genre et ses évolutions au nord et au sud de la Méditerranée afin de cerner ce qui change dans les rapports des hommes et des femmes en matière culturelle, sociale et politique.
Un aperçu substantiel du Bazar du genre en Méditerranée.
Anthropologue, Denis Chevallier est commissaire général de l'exposition «Au bazar du genre».
Michel Bozon, sociologue, est directeur de recherche à l’INED (Paris). Éminente historienne et féministe française, Michelle Perrot a contribué à l'émergence de l’étude du genre en France. Florence Rochefort est chargée de recherche au CNRS, spécialisée dans l'étude des liens entre genre, religions et laïcité.
 

Aucun commentaire: